leral.net | S'informer en temps réel

Désengorgement des rues de Dakar : Les marchants ambulants exigent de Khalifa Sall un recasement définitif

Les marchands ambulants ont fait part de leur désaccord en ce qui concerne l’opération de pavage des rues de Dakar. Ces marchands ont boudé les trois sites de recasement (Jean Jaurès, Avenue André Peytavin, Wagane Diouf x Ponty), proposés par le maire de Dakar Khalifa Sall.


Rédigé par leral.net le Vendredi 26 Avril 2013 à 10:09 | | 2 commentaire(s)|

Désengorgement des rues de Dakar : Les marchants ambulants exigent de Khalifa Sall un recasement définitif
« Nous disons non au recasement provisoire, car pour nous, le maire n’a pas respecté ses engagements. Nous n’allons pas entrer dans ces maisons en ruines, insalubres, clôturées et inappropriées à nos attentes », ont-ils confié. Face à la presse hier, selon Enquête, le président du Comité d’urgence de l’association des marchands ambulants du Sénégal a déclaré : « Le maire de la ville de Dakar Khalifa Sall est incapable de gérer le problème des ambulants ». Lors de cette rencontre, interrogé sur le refus de ses camarades devant la proposition de recasement du maire, Moustapha Mbaye répond : « C’est parce que le maire avait acheté un terrain (Felix Eboué) à hauteur d’un milliard pour abriter 2315 cantines ; jusqu’à présent les travaux sont en arrêt depuis un an et six mois ». Ils estiment que le maire a montré ses limites et de manière générale. "Ce que nous voulons c'est que le maire procède à un recasement définitif", ont-ils conclu



1.Posté par le ptit citoyen le 26/04/2013 10:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut que ce combat de Khalifa Sall soit soutenu par tous les citoyens de ce pays. C'est la sécurité publique à Dakar qui est en jeu. Comment accepter que des gens jonchent les rues, occupent les trottoirs et mettent en place un cantines ambulants susceptibles de cacher tout ce que l'on n'ose pas imaginer. Vs imaginez un peu ce qu'un mal intentionné peut faire à faire avec tout ce qui se passe dans la sous région. Non il est temps que ce problème soit pris au sérieux et ces jeunes respectent l'ordre public. Le Sénégal de demain dépend en partie du traitement qui sera fait de ce dossier. Ol ne faut surtout pas reculer sur cette question prioritaire

2.Posté par Baye le 26/04/2013 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas il y a lieu de s'inquiéter . Dakar est complètement occupé par des ambulants, des tables, des pousse-pousses. Les rues rues sont jonchés, les devantures des magasins sont propriétés privées, les acheteurs n'ont où stationner.
Le probl c'est que ce sont en majorité des étrangers qui nous prennent en otage avec leurs pousse pousse, fruits, charbon, tables arachide, seaux laveurs...
Mais question au Maire: que font les nombreux jeunes sur la Corniche ouest depuis 6 mois? Est ce pour carreler cet espace pour autant de temps ?
Autre questionnement: les vendeurs de véhicules de la VDN déguerpis pour laisser la place vide qui commence à être occupée par des laveurs et malfrats, ce qui crée de l'insécurité. Je ne suis pas d'accord sur cette mesure si l'on sait que ces espaces étaient bien aménagés, carrelés, sécurisés...

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image