leral.net | S'informer en temps réel

Désobéissance, défiance à l’autorité, non-respect des textes : Le Comité central du Ps va statuer sur le cas « Babacar Diop et la Jds »

Coupables de désobéissance et de défiance à l’autorité suprême du Parti Socialiste (Ps), de non-respect de ses textes fondamentaux, le mouvement dénommé Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) sera suspendu par le prochain Bureau politique dudit parti. Son Coordonnateur, Babacar Diop, sera traduit devant la Commission de discipline du Comité central, informe le quotidien Grand-Place.


Rédigé par leral.net le Jeudi 3 Décembre 2015 à 19:47 | | 3 commentaire(s)|

Désobéissance, défiance à l’autorité, non-respect des textes : Le Comité central du Ps va statuer sur le cas « Babacar Diop et la Jds »
Le sabre de la sanction plane sur la tête de Babacar Diop. Le coordonnateur de la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme (Jds) risque d’être banni des rangs du Parti socialiste (Ps), pour avoir contredit l’autorité suprême du parti, Ousmane Tanor Dieng. Tout est parti de la sortie du Secrétaire général national, Ousmane Tanor Dieng, approuvant la décision du président de la République d’interdire le port de la Burqa. « Nous approuvons la décision du président d’interdire la Burqa… Je pense que cela est dangereux pour la sécurité des citoyens », avait évoqué Ousmane Tanor Dieng. Une déclaration qui a irrité le leader de la Jeunesse pour la démocratie et le socialisme. Prenant le contre-pied du chef de la formation des socialistes, Babacar Diop ne s’est pas gêné à cracher ses vérités dans une contribution intitulée : « Lutte contre le terrorisme : quand le gouvernement emprunte une mauvaise stratégie… ». Dans son argumentaire, il a, clairement, remis en cause les capacités du pouvoir à faire face au phénomène. « La stratégie actuelle adoptée semble donner la vedette à la stratégie du tout sécuritaire qui a déjà montré ses limites », écrivait le coordonnateur de la Jds. Et ce sont ses propos, jugés contradictoires à ceux de l’autorité suprême du parti, qui lui ont valu une convocation par la Commission de discipline du Parti socialiste. Pis, il se susurre que la Jds sera suspendue par le prochain Bureau politique.
Pour rappel, le responsable de la Jeunesse pour la démocratie et socialiste a toujours été accusée par ses camarades d’avoir procédé à des actions de fractionnistes notamment sa détermination pour la candidature du Parti socialiste aux prochaines élections présidentielles et l’émancipation de Khalifa Sall pour la conquête du pouvoir. Ce qui avait irrité Khalifa Sall à faire une sortie dans laquelle, le secrétaire général de la vie politique du Ps, pour se désolidariser. Le maire de Dakar avait signifié, à l’époque, qu’il n’est pas avec ceux qui s’attaquent au parti ou même au secrétaire général, Ousmane Tanor Dieng.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image