leral.net | S'informer en temps réel

Désolé Grand Serigne, la morale transcende l’ethnie… - Par Bayaliou


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Juillet 2015 à 21:08 | | 26 commentaire(s)|

Le Grand Serigne de Dakar Abdoulaye Makhtar Diop, Chef supérieur des Lébous qui se reconnaissent en lui (suivez mon regard), a effectué, ce matin une dangereuse opération de sauvetage de l’Imam Alioune Moussa Samb embourbé dans son sermon de la Korité. Au cours d’une conférence de presse organisée à cet effet, Laye Makhtar a apporté son soutien et celui de Collectivité Léboue à l’Imam qui traverse certainement une très mauvaise passe. Sinon pourquoi aurait-il besoin de soutien?

Ce soutien scandaleux qui cache mal les accointances entre les deux hommes, enfonce davantage M. Samb dans le bourbier politicien dans lequel il s’est enfoncé. Même si M. Diop a enrobé son soutien dans des liens de parenté ethnique et d’appartenance à une même collectivité léboue. Car le communautarisme et le discours identitaire ne saurait avoir de place dans notre pays si uni et si homogène malgré ses diversités. Un lébou, un sérère, un Hal pulaar, un Diola ou un Bédik peut mal se comporter quel que soit son social. La morale n’appartient pas à une communauté tout comme la forfaiture n’est l’apanage d’aucun peuple. M. Samb a fauté gravement en légitimant le wax waxét et en cautionnant une tentative de reniement de la parole donnée. Et cela, sur le minbar d’une mosquée. Donc tout soutien à cette forfaiture relève de l’immoralité abjecte, de l’indécence.

Pour en revenir un peu au discours identitaire, sectaire et chauvin de M. Diop, nous lui rappelons simplement que la stabilité sociale qui fait le charme de notre Nation s’est établie au fil des siècles dans un brassage aussi lointain que l’installation de son arrière grand père sur les terres dakaroises. Aujourd’hui encore, des mécanismes d’autorégulation très puissants qui dépassent de loin les considérations chauvines des égoïstes et des opportunistes politiciens, veillent inlassablement à la perpétuation de notre vivre ensemble si pacifique et si doux…

Une stabilité, une paix, une entente et une cohésion si fortes et qui se porteraient mieux encore si les anti valeurs sont dénoncées et fustigées… sans langue de bois et discours identitaire protecteur.

Bayaliou (Aliou MBAYE)
bayaliou@yahoo.fr






Hebergeur d'image