leral.net | S'informer en temps réel

Détention de faux billets de banque Une bande de faussaires risque à la barre

Mbaye Badiane Diouf, un multiplicateur de billets de banque et ses deux acolytes Abdoulaye Facourou et Pape Djiby Faye alpagués, par la section de recherche du commissariat des Parcelles Assainies, avec un impressionnant paquet de faux billets de banques ont été attraits hier, à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Une peine de deux ans ferme a été requise contre le premier nommé. Ses complices risquent, quant à eux, respectivement, 3 mois ferme et un mois avec sursis.


Rédigé par leral.net le Mercredi 14 Septembre 2011 à 10:35 | | 0 commentaire(s)|

Détention de faux billets de banque Une bande de faussaires risque à la barre
Placée sous mandat de dépôt, le 9 août 2011, pour émission de faux billets de banque, faux et usages de faux en écritures privées, la bande de faussaires qui écumait les Parcelles Assainies et environs a été jugée hier, au tribunal des flagrants délits de Dakar. Mbaye Badiane Diouf, le cerveau de la bande, encourt une peine de deux ferme, tandis que ses acolytes, Abdoulaye Facourou et Pape Djiby Faye risquent respectivement 3 mois ferme et un mois avec sursis. Il est ressorti des débats d’audience que les faussaires auraient été dénoncés par des prostituées qui auraient vu leurs torrides services monnayés avec des faux billets de banques. Mise au parfum, la section de recherches de la police des Parcelles Assainies s’est rendue au bar «Lambaye» où la présence des malfaiteurs était signalée. Pape Djiby Faye y sera trouvé ivre mort, les poches remplies de coupures de 5000 francs pour un total de 35000francs. Devant les enquêteurs, il soutiendra ignorer que les billets étaient faux et qu’il les aurait reçus de son ami Abdoulaye Facourou. Tissant ainsi le fil de leurs investigations, les flics purent mettre la main sur ce dernier, trouvé détenteur de 142.000 francs, en coupures de 2000 et 5000 francs. Dans sa déposition, il balancera le nom de Mbaye Badiane Diouf, comme son fournisseur. Pour sa part également, déclare n’avoir pas eu connaissance de son caractère faux. Mbaye ce dernier sera alpagué à Hlm Grand Médine. En fouillant sa chambre, les policiers ont failli tombé des nues. En plus de la forme somme de faux billets -1,5 millions-, les enquêteurs trouveront sur place un arsenal complet de fabrication d’argent sale. Devant une telle flagrance, le prévenu sera très volubile à la barre, disculpant même ses acolytes. Aussi, les avocats de la défense, plaideront-ils coupable, sollicitant, toutefois, la bienveillance de la cour. Le tribunal a différé son délibéré pour demain, jeudi.
Lamine DIEDHIOU rewmi






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image