leral.net | S'informer en temps réel

Détournement à la Cncas de Sam-Notaire : Le caissier plaide l'envoûtement et se retrouve en cure pour 4 ans

Le tribunal correctionnel de Dakar a condamné, hier, un caissier de la Caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (Cncas) à quatre ans ferme et à une amende ferme de 200 000 FCfa. Malamine Bara Seck a été reconnu coupable d'escroquerie portant sur des deniers publics, faux et usage de faux.


Rédigé par leral.net le Vendredi 8 Janvier 2016 à 09:07 | | 1 commentaire(s)|

Employé au moment de son arrestation comme gérant du point Wari de la Cncas de Sam-Notaire, EnQuête renseigne que le caissier avait réussi à détourner un montant de 71 millions de FCfa entre mai 2011 et juillet 2011. Pour parvenir à détourner autant de millions en si peu de temps, le caissier faisait des envois et demandait à ses connaissances de faire les retraits sous le prétexte qu'il avait perdu sa pièce d'identité. Mais, lors d'un contrôle, les auditeurs ont constaté qu'il y avait des envois irréguliers avec les mêmes personnes et pendant la même période. Suffisant pour éveiller les soupçons.

Lors de son procès, le journal indique que Malamine Bara Seck n'a eu aucun mal à passer aux aveux. Il a justifié son acte par l'envoûtement. Le caissier soutient, en effet, être tombé dans le piège d'un charlatan qui l'a envoûté en l'entraînant dans une opération de multiplication de billets de banque. Le marabout lui a fait croire, a-t-il expliqué, qu'il pouvait lui faire gagner des milliards. C'est pourquoi il a puisé dans la caisse.






Hebergeur d'image