leral.net | S'informer en temps réel

Détournement de deniers publics: Le sort de Bara Sady entre les mains du parquet général

L’ex-directeur général du Port, Bara Sady, en prison depuis le 28 novembre 2013, pour détournement de deniers publics, va-t-il recouvrer la liberté comme ses co-inculpés ? En tout cas, selon le journal EnQuête, la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar lui a ouvert, depuis hier, les portes de la prison. En d’autres termes, la juridiction d’appel lui a accordé une liberté provisoire.


Rédigé par leral.net le Samedi 21 Juin 2014 à 08:29 | | 0 commentaire(s)|

Détournement de deniers publics: Le sort de Bara Sady entre les mains du parquet général
Pour autant, l’ex- Dg n’est pas encore libre. Son sort est désormais entre les mains du Parquet général qui peut remettre en cause la décision de la Chambre d’accusation, si jamais il se pourvoit en cassation dans un délai de six jours. L’ex-Dg a été inculpé pour escroquerie portant sur des deniers publics estimés à 48 milliards de francs CFA, et corruption active. Une accusation qu'il a contestée lors de son audition devant le juge du 2e cabinet d’instruction. M. Sady a été inculpé en même temps que certains de ses ex-collaborateurs, Mouhamed Soumaré et Daouda Ndiaye, respectivement directeur administratif et financier et chef des marchés du Port au moment des faits. Et des entrepreneurs Alioune Mboup, Abdoulaye Gningue, Oumar Diagne Thiam. Tout ce beau monde a recouvré la liberté à l’exception d’un autre inculpé nommé Alioune Bâ. Mécanicien de son état, il a été inculpé pour complicité de détournement portant sur la somme de 4 millions de francs CFA. D’ailleurs, il n’est pas le seul étranger à être inculpé dans cette affaire dans laquelle plusieurs célébrités citées ont dû consigner pour éviter d’être envoyées en prison par le juge du 2e cabinet d’instruction






Hebergeur d'image