leral.net | S'informer en temps réel

Détournement de mineure : L’employé d’une quincaillerie prend un mois ferme


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Juillet 2016 à 11:09 | | 1 commentaire(s)|

Détournement de mineure : L’employé d’une quincaillerie prend un mois ferme
Ibrahima Diagne a été attrait, hier, devant la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Le prévenu, qui est employé dans une quincaillerie sise dans la commune de Sicap Mbao, était poursuivi pour détournement de mineure, viol et tentative d’avortement. A en croire La Tribune du jour, la partie civile a maintenu ses accusations. Selon la demoiselle M. Camara, âgée de 17 ans, le prévenu a usé de stratagèmes pour abuser d’elle.

Au cours de cette conjonction sexuelle, elle est tombée enceinte. Ibrahima Diagne, au lieu d’assumer ses responsabilités, n’a rien trouvé de mieux à faire que de tenter de la convaincre d'avorter. Après deux échecs successifs, a précisé M. Camara à la barre, le pot aux roses a finalement été découvert par sa maman.

Cette dernière, qui n’en revenait pas d’autant plus que le mis en cause avait un projet de mariage avec sa fille, a informé son époux. C’est sur ces entrefaites que le sieur Diagne a été arrêté par les hommes du lieutenant Lansana Traoré du poste de police de Sicap Mbao. C’est le père de la victime qui a déclenché cette procédure en portant plainte contre l’amant de sa fille.

Hier, lors du procès, le prévenu a reconnu non seulement qu’il entretenait des relations amoureuses avec la nommée M. Camara, mais que c’est lui l’auteur de la grossesse de cette dernière. Il a toutefois nié les charges de viol, de détournement de mineure et de tentatives d’avortement qui pesaient sur lui. Le maître des poursuites, qui a été avare en paroles, a requis l’application de la loi.

Finalement, le Tribunal, après avoir abandonné toutes les charges, sauf celle de détournement de mineure, a condamné Ibrahima Diagne à un mois de prison ferme.

Thierno Malick Ndiaye
(Stagiaire)






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image