leral.net | S'informer en temps réel

Détournement présumé à la JA : Momar Ndiaye et Pape Abdou Dieng renvoyés en jugement, Séga Diop blanchi

Le juge du 2ème Cabinet d’instruction a bouclé son instruction dans l’affaire du présumé détournement à la Jeanne d’Arc (Ja). Seul l’ex-comptable Séga Diop bénéficie d’un non-lieu, car l’ex-président Momar Ndiaye et le trésorier Pape Abdou Dieng sont renvoyés en jugement, renseigne EnQuête.


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Mai 2015 à 13:01 | | 1 commentaire(s)|

Détournement présumé à la JA : Momar Ndiaye et Pape Abdou Dieng renvoyés en jugement, Séga Diop blanchi
L’ancien président de la Jeanne d’Arc Momar Ndiaye et son trésorier Pape Abdou Dieng devront bientôt répondre de leur gestion devant le tribunal correctionnel de Dakar. Le juge du 2ème cabinet d’instruction a bouclé son instruction, depuis le 19 mai dernier, et a décerné contre eux une ordonnance de renvoi en jugement. Les deux ex-responsables de la Ja, qui attendent que leur dossier soit enrôlé par le parquet, doivent répondre de la gestion de l’argent issu de la vente d’un terrain de 20 043 m ² situé à Sotrac Mermoz que Momar Ndiaye avait cédé en juillet 2008. Ils seront jugés pour abus de confiance. Le préjudice estimé initialement à 1,6 milliard a été ramené à 800 millions environ.

Selon le plaignant Moussa Yoro Camara, c’est un bureau de 15 membres qui a ordonné la vente du terrain. Or, a-t-il expliqué aux gendarmes de la Section de recherches, seule l’assemblée générale est habilité à prendre une telle décision. Par conséquent, Momar Ndiaye est accusé d’avoir mal géré l’argent issu de la vente. Selon les explications des plaignants, la société de la promotion immobilière Benja Sa a versé à la Ja, via le notaire Me Moussa Mbacké, la somme 1,392 milliard de FCfa. Momar Ndiaye, en sa qualité de Président, a reçu pour le compte du club la somme de 1,061 milliard de FCfa. Un peu plus de 142 millions de FCfa ont été versés dans les caisses de l’Etat, représentant la taxe de la plus-value foncière. Toutes les sommes ont été versées au président d’alors qui a récupéré les chèques avec ses collaborateurs.

Devant les enquêteurs, les mis en cause se sont justifiés par rapport à l’utilisation de l’argent. D’après Séga Diop, le Club devait beaucoup d’argent à Momar Ndiaye qui a saisi l'occasion pour se faire rembourser. Leurs arguments n’ont pas convaincu le juge qui avait inculpé Momar Ndiaye pour abus de biens sociaux et Pape Abdou Dieng pour abus de confiance.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image