leral.net | S'informer en temps réel

Dette fiscale de l'Assemblée nationale : Ousmane Sonko réclame une auto-saisine de l'Ofnac et du Procureur de la République

Les autorités judiciaires doivent s’auto-saisir pour voir qui a détourné les milliards de dette de l’Assemblée nationale. C’est ce qu’a déclaré Ousmane Sonko, l’inspecteur des impôts et Président de Pastef les Patriotes, hier, face à la presse. Ce, après que des documents du ministère de l'Economie et des finances ont confirmé que l'Assemblée doit bel et bien plus de 2,7 milliards de dettes fiscales.


Rédigé par leral.net le Samedi 4 Juin 2016 à 11:50 | | 4 commentaire(s)|

« Nous attendons que les autorités judiciaires de ce pays s’auto-saisissent. Dans un cas aussi flagrant de détournement de deniers public, que les autorités judiciaires s’auto-saisissent, aussi bien l’Ofnac que le procureur de la République, pour servir des assignations à qui de droit afin que la lumière soit faite et que ce genre d'agissements ne se reproduisent plus », a dit M. Sonko devant les journalistes.

De son côté, Pastef les Patriotes n’exclut pas « de déposer des recours, de saisir à la fois L’Ofnac et le procureur de la République pour que nul n’en ignore et pour être sûr que ce dossier fera l’objet d’un traitement idoine ». Car, indique-t-il, « ce serait trop facile qu’on dise que les gens ont reconnu les faits allégués que la dette fiscale est constituée mais qu’on n’en tire aucune conséquence ».

« Lorsque des impôts ont été collectés sur les salaires du personnel de l’Assemblée, lorsque la Tva est précomptée sur les opérations de consommation de l’Assemblée et que cet argent amassé n’a pas été reversé au trésor public, il y a eu détournement de deniers publics. Nous attendons que le président de l’Assemblée nationale, en tant qu’autorité qui s’est prévalu d’être un homme d’Etat, qui a travaillé avec quatre présidents de la République, pour le peu qui lui reste de dimension d’homme d’Etat, qu’il situe les responsabilités, si la sienne n’est pas engagée déjà, et qu’il dise au peuple qui a détourné cet argent et à quoi il a servi », a dit Ousmane Sonko.

Seneweb






Hebergeur d'image