Leral.net | S'informer en temps réel



Deux casques bleus tchadiens tués par un soldat mutin au nord du Mali

le 26 Février 2016 à 10:15 | Lu 483 fois

Deux casques bleus du contingent tchadien de la Mission de l’ONU au Mali (Minusma) ont été tués jeudi 25 février à Kidal (nord-ouest) par un de leurs compatriotes. Une source de sécurité de la Minusma précise que les deux casques bleus tués sont un chef d’unité et un médecin militaire.


Deux casques bleus tchadiens tués par un soldat mutin au nord du Mali

« Le soldat mutin » se plaignait de ses conditions de vie au sein du contingent et « n’a pas supporté les observations de son supérieur qui l’accusait de choses graves », indique une source sécuritaire au sein de la Minusma. avant d’ajouter : « Encouragé par ses camarades, le casque bleu a mené une fronde, une petite mutinerie contre la hiérarchie depuis mercredi soir et ce jeudi. » Un élu de la ville de Kidal qui s’est exprimé sous le sceau de l’anonymat, pour sa part, déclaré que « tout le monde  sait que les Tchadiens [de la Minusma] se plaignaient de leurs conditions de vie ».

Tension « vive »

Par ailleurs, la tension était « vive » jeudi au sein du contingent tchadien à Tessalit, au nord de Kidal, où une dizaine de soldats ont été arrêtés par la hiérarchie pour « indiscipline », a indiqué une autre source de sécurité à la Minusma, sans donner  les raisons de cette tension.

Des soldats tchadiens mécontents de leurs conditions de vie ou réclamant des arriérés de soldes avaient abandonné leurs positions en signe de protestations en septembre 2013 et en novembre 2014.