leral.net | S'informer en temps réel

Deux élèves et un charlatan au banc des accusés.

Kolda : Vols de sexe

Les voleurs de sexe font leur réapparition à Kolda. Ce dimanche, c’est le quartier Ndiobène qui a reçu la visite de ces miraculeux hommes. C’est aux environs de 17 heures que deux élèves et un homme déguisé en marabout se sont rendus dans ce quartier situé au centre de la commune.


Rédigé par leral.net le Dimanche 6 Mars 2011 à 22:44 | | 2 commentaire(s)|

Deux élèves et un charlatan au banc des accusés.
A coté du monument baptisé Bécaye Diop juste près de la maison de la presse, ils trouvent un jeune homme du quartier dénommé Amadou Woury Barry lui demandant l’adresse d’un certain Beuz habitant à Sikilo. C’est en ce moment que Samba Moussa l’un des élèves certainement disciples du charlatan, serra la main à Amadou Woury Barry. Sur le coup, ce dernier senti une fièvre qui lui traversa tout le corps. Constatant que son sexe rétrécissait, il prit immédiatement la main du supposait voleur de sexe qu’il présenta aux confrères qui étaient surplace. Pendant qu’il ouvrait son pantalon pour faire constater aux journalistes que ses parties intimes étaient presque réduites à néant, Samba Moussa pris la fuite mais sans succès. L’élève qui serait entrainé au vol de sexe par le charlatan venant de Damantan dans la région de Tamba, a été vite maitrisé par les jeunes du quartier qui le conduisirent ainsi que le faux marabout au domicile de la victime. Surplace les habitants du quartier du maire Bécaye Diop ont envahi la demeure de leur cohabitant Amadou Woury, une manière de lui venir en aide. Ainsi, le seul désire qui se lisait sur les visages était de corriger ces « faux types » qu’ils assimilaient à de véritables « criminels ». Mais la sagesse et la responsabilité des vieux du quartier ont empêché à ce que le pire se produise. Ces derniers ont préféré l’intervention de la police qu’à la proposition des jeunes surexcités dont le seul souhait était de voire ces voleurs de sexe, méchamment lynchés pour que plus jamais pareil acte de barbarisme ne se répète dans leur quartier. La colère des jeunes était d’ailleurs visible jusqu’à l’arrivée de la police qui elle même a encaissé des jets de pierre. Les trois hommes c'est-à-dire le soi disant marabout et ses deux acolytes qui se trouvent être des élèves à ACAPES Kolda (une école privée) ainsi que la victime, ont été tous conduit au commissariat central de police urbaine de la ville ou ils ont passé la nuit. En attendant que justice soit faite sur ce vol de sexe, c’est la panique qui règne à Kolda. Pour rappel, un jeune garçon avait été également victime du même fait dans le quartier périphérique de Ilèle il ya de cela deux semaine. Bien avertis les Koldois commencent à ne plus tendre la main à des inconnus, seul moyen pour l’instant d’échapper à cette pratique inhumaine. Affaire à suivre
Bocar Kandé



1.Posté par Nono le 06/03/2011 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c drole

2.Posté par THUG le 06/03/2011 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AYE WAYE YENE DEEEEEEEEE TAYE GUENE DEEEEEEE

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image