leral.net | S'informer en temps réel

Deuxième sommation interpellative de Fada au Coordonnateur du Pds : Oumar Sarr refuse toujours de répondre

Le président du groupe parlementaire les Libéraux et démocrates ne compte pas laisser sans suite sa « prétendue exclusion » du Parti démocratique sénégalais (Pds), prononcée le 16 octobre dernier, par le Secrétariat national dudit parti. Après une première sommation interpellative servie au mois de novembre dernier à Oumar Sarr qui a refusé de se prononcer devant l’huissier, le leader des réformateurs du Pds est récemment revenu à la charge.


Rédigé par leral.net le Vendredi 18 Décembre 2015 à 09:45 | | 1 commentaire(s)|

Modou Diagne Fada a, en effet, servi une deuxième sommation interpellative, dont Le Populaire détient copie, au Coordonnateur national de la formation libérale. D’après le document, le maire de Dagana a reçu, le 7 décembre dernier, l’huissier Me Richard M. S. Diatta, une nouvelle sommation interpellative reprenant les 4 questions qui étaient formulées dans la première sommation. Première question : « Confirmez-vous avoir présidé la réunion du Secrétariat national élargi aux membres du Comité directeur du vendredi 16 octobre 2015 à 17 heures au siège du Pds, et au cours de laquelle la décision d’exclusion définitive de monsieur Modou Diagne Fada du Pds a été prise ? ». Deuxième question : « M. Modou Diagne Fada a-t-il été entendu par une instance régulière du parti avant la prise de la décision de son exclusion définitive du Pds ? ».Troisième question : « La commission de discipline a-t-elle proposé l’exclusion de Modou Diagne Fada du Pds ? ». Quatrième question : « Avez-vous notifié à M. Modou Diagne Fada la décision de son exclusion définitive du Pds ? ».

Une série de questions à laquelle le Secrétaire général adjoint et coordonnateur général du Pds a encore refusé de répondre. Si lors de la première sommation interpellative, Oumar Sarr avait déclaré « ne pouvoir répondre aujourd’hui et immédiatement aux questions, au motif qu’il s’agit d’une affaire de parti, et qu’il doit ainsi s’en ouvrir à Me Sall, son avocat », cette fois-ci, il n’a pipé mot. Et jusqu’à hier, les réformateurs n’avaient encore reçu aucune réponse de part d’Oumar Sarr.

Pour rappel, c’est sur recommandation de la Commission de discipline du Pds que le Secrétariat national du parti, élargi aux membres du Comité directeur, avait prononcé, le vendredi 16 octobre, l’exclusion de Modou Diagne Fada du Pds. Il est reproché au patron des réformateurs d’avoir fait fi des directives du parti, et de connivence avec le régime de Macky Sall.







Hebergeur d'image