leral.net | S'informer en temps réel

Devenir millionnaire à 17 ans a fait de sa vie "un enfer"

“J’ai l’impression que gagner à la loterie a ruiné ma vie”, confie Jane, la plus jeune gagnante à l’Euro Millions du Royaume-Uni.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Février 2017 à 14:41 | | 0 commentaire(s)|

Devenir millionnaire à 17 ans a fait de sa vie "un enfer"
Elle a vécu le rêve de milliers d’adolescents, et pourtant elle affirme le regretter amèrement…

Quand elle remporte un million de livres (1,2 million d’euros) en jouant à l’Euro Millions en 2013, Jane Park est seulement âgée de 17 ans (au Royaume-Uni, il est permis de jouer à des jeux d’argent à partir de 16 ans).

Et de sa fortune, elle profite bien. En l’espace de quelque mois, elle s’offre chaussures de luxe, nouvelle paire de seins, voyages, montre Rolex, chihuahua, voiture de luxe violette, botox dans les lèvres… Elle partage son nouveau train de vie sur les réseaux sociaux. La mine réjouie, on l’y voit souvent entourée d’amis lors de soirées arrosées.

















 

“Ma vie est vide”

Mais derrière ce sourire se cache, selon elle, une profonde souffrance, un “véritable enfer”, affirme-t-elle carrément. “Les gens me regardent et se disent ‘J’aimerais avoir son mode de vie. J’aimerais avoir son argent’ mais ils ne réalisent pas l’étendue de mon stress”, confie-t-elle au Daily Mirror.

La jeune Britannique en vient même à regretter sa vie d’avant. “A certains moments, j’ai l’impression que gagner à la loterie a ruiné ma vie. Je croyais que ça la rendrait 10 fois meilleure, mais ça l’a rendue 10 fois pire”.

Elle raconte aussi ne pas pouvoir partir en vacances aussi souvent qu’elle le voudrait, devant attendre que ses amis puissent l’accompagner. De même, l’argent ne lui porte pas bonheur côté amour et elle évoque dans le Daily Mirror, ce petit ami qu’elle a couvert de cadeaux et qui s’en est tout de même allé. “J’ai des choses matérielles mais à part ça, ma vie est vide. Quelle est la raison de mon existence ?”, se demande-t-elle sur les plateaux télé.

Dommages et intérêts

La jeune femme a donc pris une résolution : retourner à sa vie d’avant (dans une certaine mesure). Elle est donc retournée vivre dans le petit appartement de sa mère et trouvé un job dans une friterie. Mais a-t-elle pour autant décidé de rendre l’argent, afin d’alléger son fardeau ? “Quoi ? Non !” s’exclame-t-elle au Daily Mail, incrédule.

Pour elle, la source de ses problème n’est autre que la “Française des jeux” britannique, Camelot, qui permet à des personnes trop jeunes de gagner une trop grosse somme d’argent. Elle a envisagé un temps de porter plainte contre la société, pour que l’âge minimum pour toucher les gains passe à 18 ans, et aussi pour réclamer des dommages et intérêts. Mais elle a, semble-t-il, changé d’avis.

Peut-être à cause des réactions outrées qu’elle a suscitées sur les réseaux sociaux…








Hebergeur d'image