leral.net | S'informer en temps réel

Diack La-mine triste, obtient le soutien de l’Etat


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Novembre 2015 à 15:45 | | 7 commentaire(s)|

C’est par la voix du ministre du Sport, Mactar Bâ que l’Etat a affiché son soutien à Lamine Diack.
«Nous sommes de tout cœur avec notre compatriote qui a servi l’athlétisme nationale et international. Nous suivons avec beaucoup d’intérêts cette affaire. Nous avons confiance à notre compatriote pour que cette page soit vite tournée», a laissé entre le ministre sur les ondes de la Rfm.
L’ex-président de la fédération internationale d’athlétisme (IAAF), le Sénégalais Lamine Diack, a été mis en examen lundi à Paris dans un dossier de corruption lié à la lutte antidopage, a indiqué mercredi une source judiciaire qui confirmait une information d’iTÉLÉ.
Son conseiller juridique, l’avocat Habib Cissé, a également été mis en examen par deux juges financiers parisiens. Un médecin, en charge de la lutte antidopage à la fédération, a été placé en garde à vue, a précisé la source.

Interdiction de quitter le territoire français, son passeport confisqué

Une information judiciaire a été ouverte au parquet national financier pour corruption. L’ancien président a été mis en examen pour corruption passive et blanchiment aggravé, son conseiller a lui été mis en examen pour corruption passive. Les deux dirigeants ont été placés sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter le territoire français.
Hier le juge Van Ruymbeke a perquisitionné le siège de la Fédération internationale d’athlétisme à Monaco. Une troisième personne, le directeur du département antidopage, est également en garde à vue à Nice.

L’actuel président de la Fédération internationale d’athlétisme Sebastian Coe a par ailleurs été entendu hier en audition libre par le juge Van Ruymbeke.

senegal7.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image