leral.net | S'informer en temps réel

Dialogue national : Idy, Gackou, Ndéné et Pape Diop déclinent l'invitation de Macky Sall

Le dialogue national prévu pour demain se fera sans le Rewmi, l'Unp, Bokk Gis Gis et le Grand parti. Les leaders desdits parti ont déjà annoncé qu'il ne prendront pas part à cette rencontre que d'aucuns qualifient de "farce".


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Mai 2016 à 10:08 | | 66 commentaire(s)|

Le Parti Rewmi ne sera pas au Palais demain. Son leader a déjà décliné l'invitation avant même l'arrivée des cartons d'invitation indiquant que le "seul dialogue auquel il est actuellement engagé, c'est celui du peuple sénégalais qui souffre de la conduite des affaires de l'Etat". Il ajoutait que "si le président de la République a de l'énergie à dépenser, qu'il la consacre à changer de cap, à accélérer la cadence, à répondre aux attentes des populations, à décrypter le message de défiance qui lui a été adressé par deux électeurs sur trois à l'occasion du référendum". Selon La Tribune, le patron de Rewmi prononcera un discours demain au siège de son parti, au moment même où se tiendra le dialogue au palais de la République.

La Convergence démocratique Bokk Gis Gis annonce aussi qu'elle ne va pas prendre part à la rencontre que son leader considère comme une "farce". Selon Pape Diop, rien de sérieux ne sortira de ce dialogue convoqué par le président de la République Macky Sall. "Depuis l'Acte 3 de la décentralisation, en passant par le référendum, il n'a jamais consulté l'opposition et la société civile. Je ne vois pas la raison pour laquelle on se précipite en une semaine, sans préparation, pour inviter la classe politique sans connaitre le contenu de ce dialogue (...) C'est pourquoi, nous avons préféré sillonner le pays dans le cadre de la massification de notre parti au lieu de répondre à l'invitation du Président Macky Sall", affirme l'ancien président du Sénat.

Dans un communiqué dont copie nous est parvenue, le Grand parti de Malick Gakou annonce qu'il "ne peut prendre part au dialogue convoqué ce samedi". "Dans la tradition républicaine du Sénégal, le dialogue politique demeure la formule la plus adéquate afin de perpétuer et de consolider les valeurs cardinales de notre système démocratique (...) De ce que l’on sait de la rencontre du 28 mai 2016, il se trouve que les conditions ne sont pas réunies pour un dialogue franc et inclusivement tourné vers la satisfaction des besoins fondamentaux du Peuple sénégalais dans tous les domaines croisés de son rayonnement en Afrique et dans le monde. Ainsi, si doctrinairement nous sommes pour le dialogue, nous demeurons fondamentalement contre la palabre qui s'annonce", lit-on.

L'Union nationale patriotique (Unp) ne s'est toujours pas prononcée sur le dialogue mais, selon les informations relayées par L'As, son leader, Souleymane Ndéné Ndiaye, a aussi annoncé qu'il ne va pas prendre part à la rencontre.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image