leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Diamniadio : L’entreprise chinoise Tamou Fishing International critiquée pour ses "méthodes esclavagistes"


Rédigé par leral.net le Lundi 10 Juillet 2017 à 11:47 | | 0 commentaire(s)|

Rien ne va plus entre les travailleurs sénégalais de l’entreprise Tamou Fishing Internationale et leurs employeurs. Ils dénoncent les méthodes esclavagistes en mode dans cette usine sise à Diamniadio.

Selon un des responsables des victimes : «Nous, travailleurs de l’entreprise chinoise Tamou Fishing Internationale, sommes en colère et nous dénonçons l’esclavage chinois au niveau de notre lieu de travail.

La direction  avec à sa tête, Madame Xu Ping et Xiaoquing nous considère comme de simples bêtes de somme. On travaille plus de 40 heures la semaine ;  les contrats ne sont pas respectés. Il n’y a pas de bulletins de salaire et l’on note beaucoup de licenciements abusifs», dira-t-il.

Et notre informateur de poursuivre : «Ces gens –là sont de connivence avec un inspecteur du travail pour comploter sur notre dos. Nos primes et nos heures de travail supplémentaires ne sont pas payées.

Ils sont en deal avec des fonctionnaires de l’Etat. C’est pourquoi, nous interpellons nos autorité et, au premier chef, le Président de la République Macky Sall, le Ministre de l’Economie et des Finances Amadou Ba ainsi que ses collègues Mansour Sy (Ministre du Travail)et Oumar Guèye ( Ministre de la Pêche).»














Hebergeur d'image