leral.net | S'informer en temps réel

Diène Ndiaye, un Sénégalais établi à Ténérife parle à RFM de la tragédie de Barça ou Barcax

iGFM – (Tenerife) Tenerife ou encore Ténériffe, la plus grande île de l’archipel (les îles Canaries) a accueilli ces dernières années plusieurs centaines de Sénégalais, parmi lesquels les survivants Barça ou barçax qui ont bravé l’océan Atlantique pour changer leur condition de vie et se construire un avenir plus doré, a dit à Kambel Dieng envoyé spécial de RFM pour le Mondial de basket-ball (30 août au 14 septembre) auquel participe le Sénégal en Espagne, un galsenais qui y a fondé une famille et essaie d’y tirer son épingle du jeu dans son contexte global devenu tendu du fait de la crise. Ce Sénégalais, c’est Diène Ndiaye et il fait un tour d’horizon sur la vie des Sénégalais dans les iles Canaries.


Rédigé par leral.net le Jeudi 28 Août 2014 à 02:49 | | 0 commentaire(s)|

Diène Ndiaye, un Sénégalais établi à Ténérife parle à RFM de la tragédie de Barça ou Barcax

 

Capture d’écran 2014-08-28 à 00.42.33

Dans l’entretien avec Kambel Dieng qui sera diffusé sur RFM, Diène Ndiaye, chef-mécanicien dans un bateau, raconte comment il a assisté, insisté et parfois supplié pour que son bateau prenne à bord, à quatre reprises, des dizaines de personnes parmi lesquelles des compatriotes qui ont pris le risque de remonter l’Atlantique pour regagner Tenerife.

Capture d’écran 2014-08-28 à 00.15.28

Arrivé sur l’île, il y a 18 ans, Diène Ndiaye, 49 ans, marié à une Sénégalaise et père de 4 bouts de bois de Dieu se livre à Kambel, dans l’aéroport de la très haute Tenerife avec notamment le Teide qui culmine à 3 718 mètres d’altitude. Un peu plus de 2000 Sénégalais vivent selon Diène Ndiaye dans cet archipel dont Tenerife est la plus grande et la plus peuplée avec 908 000 habitant et ses cinq millions de touristes qui affluent par an sur ces îles. A écouter sur RFM.

Charles FAYE







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image