leral.net | S'informer en temps réel

Diffamation: Lamine Diack charge Mimi Touré et la menace d'une plainte

Au début, ça devait être une attaque contre un adversaire politique, mais à l’arrivée, il y a eu des dégâts collatéraux, comme diraient les militaires. La « balle » des cadres républicains de Dakar destinée à Khalifa Sall a durement atteint Lamine Diack, indique le journal EnQuête. A travers une lettre ouverte datée d’hier et adressée à Aminata Touré, les avocats de ce dernier ont riposté et menacent de porter plainte.


Rédigé par leral.net le Mercredi 2 Mars 2016 à 09:38 | | 32 commentaire(s)|

En matière d’éthique et de morale, Khalifa Sall devait faire davantage dans la discrétion, ces temps-ci. Faut-il rappeler qu’il a été le seul politicien à avoir été cité par Lamine Diack comme bénéficiaire de l’argent de la drogue de l’athlétisme international. « En tenant de tels propos dans un communiqué de la semaine dernière, Aminata Touré et les cadres républicains de Dakar pensaient sans doute s’attaquer uniquement à un adversaire politique. Ainsi, ils ajoutaient que le socialiste, maire de la ville de Dakar, devait « répondre aux enquêteurs français sur l’utilisation des produits des activités de corruption de Lamine Diack qui fut son parrain politique à Dakar ».

En relisant leur texte, les républicains auraient sans doute relevé que l’ancien patron de l’Iaaf y est durement chargé. Ainsi, le contenu du texte n’est pas passé inaperçu et semble même être resté en travers de la gorge de l’ancien sportif sénégalais de renom. Lamine Diack a réagi à travers une lettre ouverte de ses avocats adressée à Aminata Touré qui est d’ailleurs menacée de plainte. Les conseils du champion en athlétisme, à travers une correspondance datée d’hier, se disent indignés des propos de l’ancien Premier ministre mettant gravement en cause Lamine Diack.

« Nous nous refusons de croire que vous ayez pu, avec autant de légèreté, céder à une telle infamie. Que vous soyez en lutte avec un adversaire politique est banal. Le fait que vos échanges soient rudes peut se comprendre. (Mais) impliquer monsieur Lamine Diack à des polémiques auxquelles il est étranger est inadmissible. Le faire avec outrance qui suinte des propos visés relève de l’avanie », contre-attaquent les avocats. D’après Mes Daouda Diop, Christian Charrière-Bournazel et Alexandre Varaut, Lamine Diack n’a jamais eu d’argent sale. Ainsi, ils rappellent à Mimi Touré, ancien ministre de la Justice, qu’elle est et ne saurait s’affranchir de la présomption d’innocence. Sa position devrait lui interdire de « s’arroger le droit d’accuser sans preuve, sans mesure, sans nuance, et de condamner sans appel ».






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image