leral.net | S'informer en temps réel

Diffamation : Me Wade fait condamner Amath Dansokho

Reconnu coupable de diffamation dans le procès l'opposant à Abdoulaye Wade, le ministre d'État est condamné à trois mois avec sursis


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Avril 2015 à 08:51 | | 29 commentaire(s)|

Diffamation : Me Wade fait condamner  Amath Dansokho
L’ancien président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, sera certainement content en apprenant la nouvelle. Il a eu gain de cause sur le ministre d’Etat, par ailleurs président d’honneur du Parti de l’indépendance et du travail (Pit).

Le tribunal correctionnel de Dakar a rendu, hier, le délibéré du procès en diffamation opposant le leader du Parti démocratique Sénégalais (Pds), Me Abdoulaye Wade et le ministre d’Etat auprès du président de la République, Amath Dansokho.

Ce dernier, prévenu dans cette affaire, a été condamné à une peine de 3 mois assortie du sursis. En sus, il doit payer la somme de 10 millions de francs en guise de dommages et intérêts à Me Wade.

Me Abdoulaye Wade avait envoyé une citation directe à Amath Dansokho à la suite des déclarations que celui-ci avait faites, à Vélingara, sur les fuites de capitaux à l’étranger et dont Abdoulaye Wade serait l’auteur.

« Wade et son régime ont dilapidé tout l’argent du pays. A chacun de ses voyages, il ne portait pas moins de 6 milliards dans la soute de l’avion », avait déclaré Dansokho.

Le correspondant du journal « Le quotidien » à Vélingara, Abdoulaye Camara et Mohamed Guèye, le Directeur de publication ont été également condamnés. Ils ont écopé respectivement des peines de 6 et de 3 mois ferme.






Hebergeur d'image