leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Diffamation: Pierre Péan, l'accusateur de Wade et Cie, condamné en France


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Octobre 2017 à 10:56 | | 0 commentaire(s)|

Vous avez sans doute entendu parler de lui. Pierre Péan, l’auteur de la "La République des mallettes", un brûlot qui met en cause plusieurs chef d’Etat dont l’ancien président Abdoulaye Wade, a été condamné hier, par la justice française suite à une plainte pour diffamation par le président Aly Bongo.

Les faits remontent à 2014. Le journaliste et écrivain, avait dans un ouvrage intitulé «Nouvelles affaires africaines, mensonges et pillages du Gabon », mis en cause le président gabonais dans plusieurs affaires, dont l’assassinat de Jean-Pierre Lemboumba .

Après un premier non-lieu en février de cette année, le président gabonais avait porté plainte pour diffamation. Il s’en est suivi une longue bataille qui a fini hier, jeudi, 5 octobre.

Dans son jugement, rapporte Jeune Afrique, le tribunal correctionnel condamne le journaliste Pierre Péan et son éditrice Sophie de Closets, à payer une amende de 1 000 euros chacun et à verser un euro de dommages et intérêts à Ali Bongo.

L’avocate du président gabonais, Me Delphine Meillet, s’est déclarée « extrêmement satisfaite » par le jugement du tribunal. « Pierre Péan est un habitué de la 17e chambre (où sont jugées notamment les affaires de diffamation, ndlr) et il est légitime qu’il soit condamné, explique-t-elle à Jeune Afrique. Son ambition est claire : il s’agit de délégitimer le président Bongo. »

Contactée par l’AFP, l’avocate de Pierre Péan et de son éditrice, Me Florence Bourg, a salué pour sa part une décision « globalement très positive », puisque les juges ont relaxé l’auteur sur les passages relatifs aux accusations de fraude électorale et à la mort de Georges Rawiri.








Hebergeur d'image