leral.net | S'informer en temps réel

Différend Senelec-hôpitaux : Saliou Faye Daff interpelle l’Etat.

C’est l’Etat du Sénégal qui doit prendre en charge la question des factures d’électricité des hôpitaux. C’est l’avis du secrétaire général du Syndicat autonome de la santé, Saliou Faye Daff. Ce dernier qui s’exprimait lors de la journée de distribution de matériel médical à l’hôpital de Diamniadio pense que les 11 milliards qui leur sont alloués annuellement sont dérisoires.


Rédigé par leral.net le Dimanche 6 Décembre 2015 à 13:06 | | 0 commentaire(s)|

Différend Senelec-hôpitaux : Saliou Faye Daff interpelle l’Etat.
L’Etat doit alléger les hôpitaux en s’occupant du paiement des factures d’électricité. C’est l’avis du secrétaire général du Syndicat autonomes de la santé, Saliou Faye Daff : «Nous ne pouvons pas payer ces factures parce que nous avons des subventions qui ne peuvent pas régler beaucoup de choses. Les hôpitaux qui sont au nombre de 35 se partagent aujourd’hui onze milliards de francs Cfa. C’est dérisoire», a-t-il martelé.

Cette somme que l’Etat leur alloue est une goutte d’eau dans la mare, pense-t-il, car, annonce-t-il : «l’hôpital Youssou Mbargane de Rufisque reçoit annuellement de l’Etat 72 millions de francs Cfa, celui de Tivaouane, 76 millions francs Cfa. Avec cette somme, ces hôpitaux ne peuvent pas aller loin».

Selon lui, les menaces de la Senelec de priver d’électricité les établissements sanitaires rechignant à payer leurs factures sont vaines car ils n’oseront jamais les mettre en exécution : «Les hôpitaux ; même s’ils veulent payer n’ont pas les moyens de le faire. Ils peuvent nous adresser des mises en demeure et tout, mais ils ne couperont jamais», a-t-il conclu.

Ousmane Demba Kane pressafrik.com






Hebergeur d'image