leral.net | S'informer en temps réel

Diffusion de fausses nouvelles : Le Premier Ministre menace Ousmane Sonko et Cie de poursuites pénales

Lors de son point de presse de mardi matin à la Primature, le Premier Ministre, Mahamad Boun Aballah Dionne a menacé tous les diffuseurs de fausses nouvelles qui terniraient l’image du Sénégal à l’extérieur et au niveau des investisseurs, de répondre, désormais, de leurs actes devant les tribunaux du pays.


Rédigé par leral.net le Mardi 20 Septembre 2016 à 16:52 | | 22 commentaire(s)|

Nul ne peut se faire prévaloir de sa propre turpitude dit l’adage et le PM veut l’appliquer à la lettre. Car, selon Abdallah Dionne, le Sénégal est un pays qui est respecté dans l’échiquier africain et mondial. Le PM n’a pas prononcé une seule fois de nom, mais, tout le monde sait que cet avertissement vise implicitement et allusivement l’ex Inspecteur des Impôts Ousmane Sonko… et Cie.

“Finalement, c’est du Ma tey (je m’en foutisme). Tu te reveilles, tu manges tes oeufs et tu appelles la presse pour diffuser de fausses nouvelles”, a ironisé le PM. Avant de menacer, sur un ton sérieux et autoritaire : “c’est fini ça. Nous ne l’accepterons plus et on ne va plus permettre à qui que ce soit de diffuser de fausses nouvelles. Cela pourrait ternir l’image de l’Etat Sénégal à l’extérieur et au niveau de nos investisseurs. Le Sénégal est un pays qui est respecté. Ce n’est pas pour rien qu’on vienne solliciter le Président Macky Sall pour appuyer certaines candidatures aux Nations Unies”.

Désormais, “celui qui le fera, devra le payer à ses dépens et répondre de ses actes au tribunal, qui tranchera, dans la plus grande transparence”, a ajouté le PM inébranlable.

Le Premier Ministre, Mahamad Boun Abdallah Dionne animait, ce mardi, un point de presse à la Primature sur l’environnement juridique des contrats pétroliers que l’Etat du Sénégal a signé avec les différents consortium d’entreprises pendant les phases de recherche et de développement, conformément à la loi n°98-05 du 08 janvier 1998 portant Code pétrolier et à la loi 2012-31 du 31 décembre 2012 portant Code Général des Impôts.

Il était entouré des journalistes, Yakham Mbaye, Abdou Latif Coulibaly, Amadou Bâ, le ministre des Finances ou encore le juriste Ismael Madior Fall, sans oublier le DG de Petrosen.

Massène DIOP leral.net






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image