leral.net | S'informer en temps réel
Hebergeur d'image

Diocèse de Tambacounda : Mgr Jean-Noël Diouf démissionne

Monseigneur Jean-Noël Diouf, jusque-là évêque du diocèse de Tambacounda, a démissionné de la gouvernance pastorale. Une nouvelle rendue publique par la salle de presse du Vatican, suite à la demande de ce dernier. Sa requête a trouvé une suite favorable de la part du Pape François.


Rédigé par leral.net le Lundi 7 Août 2017 à 13:55 | | 0 commentaire(s)|

Diocèse de Tambacounda : Mgr Jean-Noël Diouf démissionne

Après 28 ans de gouvernance pastorale, monseigneur Jean-Noël Diouf, évêque du diocèse de la région du Sénégal oriental, Tambacounda-Kédougou, vient de rendre le tablier.

C’est Mgr Jean-Noël lui-même qui a adressé une correspondance au Pape François pour lui faire part de son désir de se décharger de cette lourde responsabilité après 28 ans.

Des sources renseignent que le chef religieux a évoqué dans sa lettre de démission, des raisons de santé. Raison pour laquelle, le pape François a accepté sa démission et a nommé à sa place, l’actuel évêque de Kolda, Mgr Jean Pierre Bassène, comme administrateur apostolique du diocèse de Tambacounda.

Cette décision de quitter la tête du diocèse est diversement appréciée par les fidèles chrétiens. Ils pensent que Mgr n’a pas préparé les fidèles pour cette situation. « Il pouvait encore continuer, car c’est le seul évêque que nous avons connu à Tamba pour y avoir été le premier jusqu’à cette date », déclarent-ils.

Toutefois, ils estiment que « c’est une décision sage qu’il a prise, car lorsqu’on ne peut plus, il faut le dire pour ne pas constituer un frein pour le bon fonctionnement de l’église ».

A 71 ans, Jean-Noël qui continuera à prier pour l’église, a été sacré évêque le 12 novembre 1989. Il est né dans le village à Mokane dans la région de Fatick. Apres le petit séminaire de Ngazobil, il a fréquenté les cours Sainte Marie de Hann. La dernière messe qu’il a dirigée remonte au 1er juillet 2017 à Salémata, dans la région de Kédougou, lors de l’ordination sacerdotale de l’abbé Daniel Boubane.



L’As