leral.net | S'informer en temps réel

Diplomatie Sénégalaise: les plus et les moins de la première année de Macky Sall

Avec le sommet de la francophonie, sa visite aux Usa, ses nombreux déplacements à Paris, sa présidence du Nepad et tout ce qui va avec notamment invitations aux sommets Brics, G20 et G8, la diplomatie sénégalaise se porte bien. Toutefois, cette embellie ne doit pas cacher les décisions malheureuses qui ont été prises et qui certainement vont affecter les performances de ce secteur de l’administration.


Rédigé par leral.net le Mercredi 15 Mai 2013 à 22:05 | | 3 commentaire(s)|

Diplomatie Sénégalaise: les plus et les moins de la première année de Macky Sall
Je ne reviendrai sur les succès attribués au Président Macky SALL tellement ils nous ont été chanté par son ministre des affaires étrangères lors d’une émission radio et ses nombreux porte-parole de fait ou de droit. Seulement, je voudrais rappeler que les premières années de Wade ont été aussi ou plus réussies du moins sur le plan diplomatique. De Rabat à Riyad, de Paris à Washington, de New Delhi à Tokyo, le président Wade s’est vu ouvrir toutes les portes. Malheureusement, il n’a pas su transformer ces opportunités en système fiable capable de se développer sans son concepteur c’est-à-dire, en lieu et place d’une administration, il s’est appuyé sur des amis et des fidèles, qui malgré leurs prédispositions, n’avaient pas la légitimité et le temps nécessaires pour développer des vraies stratégies. Le résultat est qu’ils ont tous été balayés par Macky sall comme des malpropres sans préjudice de leur travail, qui dans certains cas, était acceptable. Aujourd’hui encore, Macky Sall emprunte les mêmes sentiers en espérant que les mêmes causes ne produiront pas les mêmes effets ce qui relève d’une naïveté politique. Son successeur va renvoyer ces hommes et ce sera un éternel recommencement.

Loin de critiquer, je voudrai juste appeler l’attention du Président sur quelques erreurs de casting :

- une diplomatie de bon voisinage avec des policiers.

Je n’ai rien contre ces fonctionnaires qui sont plus que vaillants mais je doute fort qu’en disant à quelqu’un que je t’envoie un policier de surcroît agent de renseignement, pour instaurer une confiance dans nos rapports, qu’il comprenne la même chose.

Quand on regarde la ceinture de sécurité, les seuls ambassadeurs que Macky a nommés sont Assane Ndoye et Léoplod Diouf sans oublier Babacar Diagne « mock pocc » que lui et ses amis ont dénigré partout.

- Une diplomatie économique sans diplomate et sans économiste.

Le président veut une diplomatie de développement et il compte sur Souleymane Jules Diop pour le Bureau économique à Bruxelles. Un type qui n’est pas diplomate car (loumoula xamal wax ko) il ne sait pas tenir sa langue et qui a même osé inventer des mensonges dans sa lutte contre les Wade. Il n’est ni crédible, ni digne de confiance. Je ne connais pas les

chefs de bureau économique à paris et Washington, mais je doute fort qu’ils puissent faire grand-chose eu égard au moyens dérisoires accordés à ces services. Pour Madrid, il semble que le monsieur pressenti soit une grande gueule qui veut y aller pour rejoindre son épouse et qui, à beaucoup d’égards, ressemble à Souleymane Jules Diop.

- Des choix contestables.

Renoncer au conseil de sécurité pour prendre la présidence du Nepad ne me semble pas être bénéfique au Sénégal. Je pense que les Africains ont voulu profiter de la bonne image que notre pays et son président ont tiré de la dernière élection présidentielle pour secouer le baobab Nepad. Certainement Macky sera leur porte-parole pour aller chercher des sous qui seront investis dans d’autres régions du continent. Le seul projet qui nous intéresse directement est Dakar-Djibouti et franchement notre pays à d’autres priorités.

Rétablir des relations diplomatiques avec l’Iran à quelques mois de la fin du dernier mandat d’Ahmadinejad ( juin 2013) c’est choisir de se mettre à dos l’Arabie Saoudite et certaines monarchies du Golf. Je me demande quelle urgence y avait-il à se précipiter pour ensuite revenir dire en Conseil des ministres que la coopération va se limiter à l’énergie et à l’agriculture.

Ouvrir une Ambassade à Malabo dans un contexte de gouvernance sobre ne me semble pas une décision judicieuse. Déjà que le Président Obiang Nguéma n’est pas un modèle de démocrate et en plus je ne vois vraiment pas l’utilité d’y être sauf bien sûr gérer des intérêts inavoués comme avec l’Iran.

- Faire du neuf avec du vieux.

Il est surprenant, que Macky Sall ait choisi des ambassadeurs qui pour la plupart ont plus de 10 ans que lui et forcément à la retraite dans leurs carrières respectives. Naïvement, je pensais qu’il allait miser sur des jeunes en mesure de l’accompagner pendant ses deux probables mandats mais malheureusement, les papys sont encore là. Non seulement recycler des retraités est une injustice dans un pays où le taux de chômage est inquiétant mais aussi, la plupart d’entre eux passent leurs temps dans les centres hospitaliers européens pour se retaper et garder bonne mine. Sur la cinquante d’ambassadeurs en service, environ 10 auraient dû rester en activité. Je ne doute pas de leur compétence mais il n y a rien qu’ils puissent faire et qu’un moins jeune ne saurait faire.

- Une logique de récompense.

Quelqu’un a dit que la diplomatie est trop sérieuse pour être laissée aux seuls diplomates. Je consens que ce secteur a besoin de toutes les

compétences nationales en raison de la complexité de certaines questions et thématiques et qu’il ne saurait être l’apanage exclusif des diplomates de carrière. Cependant, je ne saurais admettre que n’importe qui peut être diplomate et que la diplomatie, qui est aussi sérieuse, puisse servir de récompense à des militants ou parents.

La logique qui consiste à planquer des fidèles à l’étranger est absurde tant elle décrédibilise l’Etat.

- Des effectifs incontrôlables.

100 jours après sa nomination, ABC, faisant le point de son action avait indiqué que l’appareil diplomatique comptait 53 ambassades et représentations permanentes, 19 consulats, 5 bureaux économiques et 23 bureaux militaires.

Macky qui pensait pouvoir en fermer 15 n’en a fermé que Kingston et Manama et a décidé d’ouvrir Lomé, Malabo, de rouvrir Téhéran. Donc, il va passer à 54 Ambassades et Représentations permanentes, 20 consulats au moins, le reste sans changement.

Concernant les effectifs, le personnel était de 879. Aujourd’hui, je suis sûr qu’il y en a plus. Non seulement, Macky a nommé de vice-consuls partout, postes qui n’étaient pas pourvus sous Wade, mais il fait recruter à tout va dans les ambassades et le plus souvent ce sont des hommes et femmes aux profils pas fameux.

Le Sénégal nous appartient tous, et je pense modestement qu’il est du devoir de tout citoyen de sonner l’alerte quand il estime qu’il y a un risque. Si le président réussi, nous en serons tous fiers.

Je me serais abstenu de dire toutes ces choses si j’avais la certitude que vos proches collaborateurs vous les diront. Mais ceux qui n’ont pas pu dire la réalité à Wade ne le feront certainement avec son successeur.

Une dernière chose, Monsieur le Président, cessez d’amener partout votre ministre des Affaires étrangères. Il doit avoir son agenda propre et dites lui que le communisme est fini. Qu’il comprenne que tous les diplomates sont dans le même bateau qui a besoin de justice et d’équilibre. Il n’a pas laissé une bonne image auprès du personnel des Affaires étrangères durant les 6 ans qu’il a été avec Gadio et résultat quand il a été affecté au Mali, personne ne s’en est ému. Il faut qu’il fasse preuve de plus d’empathie et qu’il respecte davantage ses collègues. Sa logique : être prêt à écraser tout le monde pour faire plaisir au Chef lui jouera encore des tours.

Maintenant qu’aucune réserve ne pèse sur moi, je me ferai le devoir de vous rappeler que le silence des hommes de biens est la voie royale pour le triomphe du mal. Je m’en veux beaucoup de n’avoir jamais alerté quand

Wade a commencé ses dérives mais dit-on l’erreur est humaine, persévérer.


Guillaume Aldo



1.Posté par lamtoro le 15/05/2013 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une observation:aucun agent du ministère des affaires étrangères, en activité ou à la retraite ne répond au nom de guillaume aldo.manifestement, ce monsieur qui veut s'ériger en donneur de leçon à tout va se cache derrière un lâche anonymat pour débiter sa bile de haine et son tissu de mensonge.ayez au moins le courage de vos idées si comme vous le prétendez sans gène "aucune réserve ne pèse" sur vous.vous êtes en fait un pitoyable cagoulard....Revoyez plutôt vos énormes bêtises d’orthographe et de grammaire dans ce texte.personne n'est dupe: vous êtes certainement un diplomate de carrière sans oser de le revendiquer.sachez que les collègues du ministère, diplomates de carrière comme vous, dans leur écrasante majorité, ne se reconnaissent pas dans votre verbiage sans tête ni queue.vous êtes la honte de notre corporation. shame on you !

2.Posté par ggg le 15/05/2013 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@lamtoro.De quelle droit parle tu au nom de tes collègues de ministère?Parle pour toi, mon vieux!c'est honnête!moi je ne suis pas diplomate, mais je trouve ses remarques pertinentes.D'autres peuvent être de mon avis.Donc soit prudent et évites de généraliser

3.Posté par barou le 16/05/2013 06:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

1. le succés de notre diplomatie n'est donc lié ni à wade ni à maky ni à personne mais au Sénégal 2. suis d'accord sur un point..........les nominations de maky posent en effet probléme pas seulement dans ce secteur..............3. "un fonctionnair serieux reste toujours soumis à l'obligation de reserve jusqu'à la tombe.........est ce que quelq'un a entendu Monsieur Madien khary Dieng s'explimer il se fait tranquilement oublier...un graand Monsieur

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image