leral.net | S'informer en temps réel

Discours à la Nation de Macky Sall : Déthié Faye descend le régime en flamme

Les Sénégalais ont suivi avec beaucoup d’intérêt le message à la Nation du président de la République a l’occasion de l'accession de notre pays à la souveraineté internationale. A en croire le président de Cdr/Fonk sa kàddu, l’adresse du chef de l’Etat a permis de voir que les urgences ne sont pas encore bien cernées pour espérer une émergence de notre pays. Sur certains points tels que le comportement citoyen recommandé, la rationalisation des dépenses, force et de constater une contradiction entre l’invite et la pratique quotidienne du gouvernement.


Rédigé par leral.net le Mardi 5 Avril 2016 à 12:00 | | 7 commentaire(s)|

Discours à la Nation de Macky Sall : Déthié Faye descend le régime en flamme
Selon M. Faye, la politique du Président est basé sur des promesses récurrentes qui ne font jamais l’objet d’une évaluation objective de l’état d’exécution. Les milliards promis à l’occasion des conseils interministériels en sont une illustration. Dans tous les domaines, c’est le refus du dialogue et de la concertation pour avoir un climat serein et favorable au travail et à la prise en charge de préoccupations majeures du pays. « On est en face d’un gouvernement qui passe tout son temps à faire de la politique au lieu de travailler dont la marque distinctive est la précipitation, la stratégie du fait accompli et la promotion des contres valeurs. Le référendum passé est une preuve de la corruption à grande échelle, l’achat des consciences, la volonté manifeste de discréditer les autorités religieuses en mettant en relation les points de la réforme avec les réalisations faites ou à faire dans certains foyers religieux », a-t-il dit. En encourageant des citoyens à accepter de perdre leur personne et leur âme pour de l’argent ou des biens matériels, Déthié Faye estime qu'ouvre une porte que des forces du mal pourraient bien emprunter. Les auteurs de ces pratiques constituent, selon lui, un danger pour la sécurité de notre pays. « C’est pourquoi l’Ofnac et la Crei devraient voir plus près l’origine des ressources investies dans ce référendum », indique-t-il.

Thierno Malick Ndiaye
(Stagiaire)






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image