leral.net | S'informer en temps réel

Discours de fin d’année du chef de l’état : une naïveté républicaine nécessaire ?


Rédigé par leral.net le Mercredi 31 Décembre 2014 à 18:17 | | 0 commentaire(s)|

Discours de fin d’année du chef de l’état : une naïveté républicaine nécessaire ?

Chers compatriotes, j'aimerai qu'on se rappelle ensemble des vœux du chef de l’état de l’année dernière avant l'amorce de cette année qui fut riche en événements, succès et réalisations. Nous y avons vécu une élection nationale qui a consacré la majorité du camp présidentiel, nous y avons vécu un changement de Premier Ministre qui semble stabiliser le sommet de l’exécutif et nous y avons aussi vécu une belle messe francophone ayant consacré notre diplomatie et notre leadership en Afrique et dans le monde francophone.

Dans son adresse à la nation, le président Macky Sall nous annonçait quelques points programmatiques de son action et nous avait fait des promesses, il serait intéressant d’y revenir avant l’exercice de ce soir qu’on lui souhaite de répéter chaque année jusqu’à la fin de son mandat. Pourquoi donc cette invite chers compatriotes ? C’est pour mesurer l'efficacité de son équipe gouvernementale à pouvoir prendre en charge les directives, la vision et les promesses du chef d’Etat. Dans ce sens il est intéressant de revoir une petite partie de ses promesses de l'année dernière. Les annonces furent nombreuses et positives, à la fin de cette année qui arrive inexorablement dans quelques heures, on se rend compte que tout n'a pas été suivi d'effet hélas ! Je pense à la généralisation des lampes à basse consommation dont on avait accueilli l’annonce avec enthousiasme, à l’arrivée prévue en Juillet des navires Aguéne et Djambodj pour faire la liaison Dakar Ziguinchor, du bateau de la Marine Kédougou qu’on attend encore, de la résolution de la crise scolaire et universitaire, des kilomètres de route prévus et non encore réalisés etc…

Cette année encore, le Président Macky Sall nous fera de nouvelles promesses et il déclinera quelques points de l’action qu’il compte mener à la tête du Sénégal. Pour que cet exercice ait un intérêt au-delà de son fort sens symbolique, il faut que le gouvernement se mette au travail résolument et prenne en charge la demande sociale, la demande d’orientation, la question du chômage et de tous ces problèmes que vivent les sénégalais quotidiennement ; problèmes auxquels le chef d’Etat va encore proposer des solutions qui engendreront de l’espoir !

Sinon le danger est grand, car le risque est de décrédibiliser le discours politique mais surtout le discours présidentiel, ce qui serait dommageable à notre République.

Ce soir nous commenterons encore avec tous les observateurs avertis et avec la même "naïveté" le discours de cette fin d'année 2014, mais nous voulons plus de concret, encore plus de sacrifice et d'implication de l’équipe gouvernementale dans la mise en œuvre du PSE. En lieu et place de voir l’équipe gouvernementale discuter et polémiquer sur ce qui fut une promesse forte du chef de l’Etat qui est la mise en place de l’OFNAC, et en voir certains essayer de décrédibiliser cet instrument de bonne gouvernance et sa présidente, nous disons que cette option ne participe pas à nous rassurer cher « politiciens » membre de la mouvance présidentielle.

Le Think Tank Ipode présente par ma modeste personne ses meilleurs vœux à tous nos compatriotes au Sénégal et ceux qui vivent à l’étranger et à nos hôtes vivant parmi nous au Sénégal. Nous prions que 2015 soit une année de paix sociale, d’amorce d’une émergence véritable et de réalisations d’un idéal social et de justice.



Mohamed LY

President du Think Tank IPODE.

www.thinktank-ipode.org







Hebergeur d'image



Hebergeur d'image