leral.net | S'informer en temps réel

Disparition d’un avion de Sénégal Air : Un ex-cadre de la société déballe

Dans le cadre de la disparition d’un avion de Sénégal Air, un ancien cadre des ateliers de maintenance de cette compagnie aérienne a fait part de sa position. Alassane Hann dit ne pas être surpris par la disparition de l’appareil HS 125. Il déclare avoir même alerté les autorités sur le non respect des normes sécuritaires par la compagnie.


Rédigé par leral.net le Lundi 7 Septembre 2015 à 13:49 | | 7 commentaire(s)|

« Au vu de la complexité de la situation, j’avais jugé nécessaire personnellement, en tant que technicien responsable de prendre mes responsabilités et d’adresser un rapport circonstancié à l’endroit du DG de l’ANACIM », a-t-il étalé sur RFM. Et Alasane Hann de poursuivre que « connaissant les rouages de notre administration, surtout les coups de pouce qu’avait le gars souvent, j’ai pu faire des ampliations aux autorités en l’occurrence le président de la République, le Premier ministre d'alors, Abdoul Mbaye, et l'ancien ministre des Transports aériens, Thierno Alassane Sall ».

M. Hann indique qu'il s'est personnellement rendu dans les locaux de la compagnie pour tenter de voir les responsables et les informer des dangers qu'encourent ses appareils. «A chaque fois que je faisais une ampliation, je demandais en même temps une audience pour pouvoir m’entretenir avec ces autorités et les imprégner de la gravité de la situation. Ils m’ont mis en rapport avec le DG de l’ANACIM qui ne m’a jamais reçu », raconte le technicien.

Plus ferme, Alassane Hann soutient que les avions de Sénégal Air ne respectaient les normes. «A tous les niveaux de compétence, la compagnie n’était pas normée. LE personnel n’était pas formé et les appareils étaient vétustes, les équipements ne fonctionnaient pas souvent correctement », dit-il.

Ferloo






Hebergeur d'image