leral.net | S'informer en temps réel

Division du Ps en camps pro-Tanor et pro-Khalifa : La pique de Wilane qui écorche au passage Niasse, Djibo et Cie

Abdoulaye Wilane fustige ceux qui tentent de créer la division au sein de leur formation politique. Si tant est qu’ils veulent aller dans le sens d’une scission, qu'à cela ne tienne clame-t-il mais, conseille Abdoulaye Wilane, qu'ils interrogent un peu l'histoire du parti.


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Août 2016 à 12:34 | | 3 commentaire(s)|

Le porte-parole du Parti socialiste n'est pas tendre avec ses camarades socialistes à l'instar de Bamba Fall et Khalifa Sall qui tentent d'instaurer une scission au sein de leur formation politique. « De 1996 à nos jours, nombre de camarades se croyaient indispensables pour tracer leurs sillons. Et puisque leurs sillons relèvent plus de logiques de perspective individuelle et non de perspective collective, aujourd’hui évaluée, appréciée, dites-moi que sont devenus ces dissidents ? Que pèsent-ils sur l’échiquier politique et quelles influences en termes d’idées de programmes et de société ont-ils dans ce pays ? », s'interroge le maire de Kaffrine dans un entretien accordé au Populaire. Le porte-parole du Ps d'enchaîner : « Nous socialistes, nous restons debout, droits dans nos bottes, fiers de notre histoire et de notre présent, malgré les résultats que certains aiment imputer à certains. Nous sommes fiers de ce que le peuple souhaite nous attribuer ». Aussi, estime-t-il : "S'autoproclamer candidat, s'autoproclamer sauveur d'un parti, tout en donnant l'impression de saborder la barque avant l'heure, ça je les laisse avec l'histoire", dit-il faisant allusion à Niasse, Djibo et Cie qui ont tous quitté le Ps pour créer leurs partis.






Hebergeur d'image