Leral.net | S'informer en temps réel

Dix ans de prison ferme requis contre l'ancien commissaire aux droits de l'homme en Mauritanie

le 4 Juin 2012 à 21:11 | Lu 666 fois

Le représentant du ministère public a requis dix ans de prison ferme contre l'ancien commissaire aux droits de l'homme, Mohamed Lemine Ould Lemine Ould Dadda, jugé dimanche pour détournement de deniers publics et malversations par la Cour criminelle de Nouakchott, la capitale mauritanienne.


Dix ans de prison ferme requis contre l'ancien commissaire aux droits de l'homme en Mauritanie
Sur la base d’un rapport de l’Inspection générale d’Etat (IGE), l’ancien commissaire aux droits de l’homme (2008-2010) est accusé d’avoir détourné environ un million de dollars américains.

La défense a réfuté toutes les accusations, évoqué plusieurs vices de forme et demandé l'annulation pure et simple des poursuites contre Mohamed Lemine Ould Dadda, un ancien dirigeant de Conscience et résistance (CR), une organisation de la diaspora mauritanienne.

Le gouvernement français et plusieurs organisations nationales et internationales de défense des droits humains ont déploré sa longue détention préventive et réclamé un procès juste et équitable, garantissant les droits de la défense.



SOURCE:Nouakchott (PANA via Mauritanie-web ) -


Plus de Télé
< >