leral.net | S'informer en temps réel

Djeddah: Wade réunit Oumar Sarr, Madické Niang, Mamadou Diop Decroix, Malick Gackou et Karim Wade

Le front anti-Macky prend forme à partir de Djeddah. Invité du roi d'Arabie Saoudite pour le petit pèlerinage communément appelé Oumrah, Me Abdoulaye Wade a décidé d'en faire une pierre deux coups: effectuer la Oumrah et rassembler les forces politiques de l'opposition pour bâtir un large front contre le président Macky Sall. Selon le journal "l'As", l'invité d'honneur du roi Salman Ben Abdel Aziz a convié Oumar Sarr, Madické Niang, Malick Gackou, Pape Diop, Mamadou Diop Decroix à ses côtés pour effectuer le petit pèlerinage.


Rédigé par leral.net le Lundi 13 Mars 2017 à 16:47 | | 0 commentaire(s)|

Djeddah:Wade réunit Oumar Sarr, Madické Niang Decroix, Gackou et Karim
Djeddah:Wade réunit Oumar Sarr, Madické Niang Decroix, Gackou et Karim
La résistance au régime de Macky Sall se prépare non pas à Doha, mais à Djeddah où le temps d'un pèlerinage, l'ancien président Me Abdoulaye Wade, aura autour de lui l'essentiel de l'opposition classique représentative. Depuis hier, Oumar Sarr est à Djeddah tout comme Malick Gackou. On annonce également Me Madické Niang, Pape Diop et Mamadou Diop Decroix, entre autres. D'ailleurs, d'après nos sources, Khalifa Sall était également convié à ce pélérinage par le pape du Sopi qui ne cracherait pas sur le déplacement de son fils, Karim Wade, qui vit en exil à Doha (Qatar).

En effet, c'est le roi d'Arabie Saoudite, Salman Ben Abdel Aziz, qui a déroulé le tapis à l'ancien chef de l'Etat en l'invitant personnellement dans le cadre de la Oumrah ou petit pèlerinage à la Mecque. En fin politique, le secrétaire général du Parti Démocratique Sénégalais (Pds)a convié à son tour tous les responsables des partis de l'opposition la plus significative. Oumar Sarr, coordonnateur du Pds, Me Madické Niang (Pds), Mamadou Diop Decroix d'Aj-Pads, Pape Diop de Bokk Guis Guis et Malick Gackou du Grand parti (Gp) sont entre autres, les invités du Pape Sopi en Arabie Saoudite.

Dans ce pays, ils retrouveront l'ancien président mais aussi probablement son fils Karim wade, candidat du Pds à la prochaine élection présidentielle. dans les habits de véritable chef de l'opposition sénégalaise. Me Abdoulaye Wade mettra à profit la présence de ces opposants pour organiser un véritable conclave en vue de redynamiser les troupes de l'opposition sénégalaise en direction des élections législatives prévues en fin juillet. D'après nos interlocuteurs, Wade va permettre des discussions entre les responsables d l'opposition pour essayer de les amener à mettre en place une liste unique. Avec cette liste unique qui pourrait investir Khalifa Sall à Dakar.

Pour les législatives de juillet 2017, Wade compte imposer au président Macky Sall et à la coalition Benno Bokk Yakar, une cohabitation qui pourrait l'affaiblir avant la présidentielle de 2019. D'ailleurs, le maire de Dakar, Khalifa Sall aurait dû participer à la rencontre d'Arabie Saoudite, n'eut été son incarcération dans l'affaire de la caisse d'avance de la Ville de Dakar. Certains observateurs soutenaient que Me Abdoulaye wade voulait miser sur Khalifa Sall pour sanctionner son ancien Premier ministre, Macky Sall qui a "exilé de force son fils, Karim Wade et candidat du Pds pour la présidentielle de 2019".

L'As