leral.net | S'informer en temps réel

Djibo Kâ, un tortueux qui se prend pour Narcisse! (Par Chouaib Coulibaly)


Rédigé par leral.net le Vendredi 28 Août 2015 à 22:05 | | 6 commentaire(s)|

 Djibo Kâ,   un tortueux qui se prend pour Narcisse! (Par Chouaib Coulibaly)


Dans mon article du 29 Décembre 2011 intitulé “Idy seul contre Macky et Wade”, je déclarai ne pas vouloir m’épancher “sur le roi de la tortuosité, pour lui éviter toute importance supposée ou réelle”. Aujourd’hui, hélas, je ne peux m’empêcher de reprendre ma plume pour alerter les sénégalais . Djibo Kâ , loin d’ une référence politique et morale, est un véritable cancer qu’il faut extirper du paysage politique sénégalais au plus vite.

L’homme s’adore et croit qu’il a la clé de tous les défis. Il a l’extraordinaire fortune de s’inviter dans des débats politiques importants ou dans des décisions politiques capitales. Non pas par une compétence particulière que ses partisans veulent bien lui octroyer, mais par un QI hypertrophié en (ruse) politique. On se souvient encore de son sale coup du 14 Mars 2000. Alors qu’il avait promis son soutien à Abdoulaye Wade alors candidat du Sopi, au 2eme tour de la présidentielle contre Abdou Diouf, ce Monsieur avait fait une volte-face qui avait surpris plus d’un.
Son candidat de la dernière heure, Diouf, a malgré tout , mordu la poussière…..
Il aurait dû s’exiler pour avoir trahi sa parole. Mais il tourna en rond et accepta , toute honte bue, un strapontin ministériel -de celui qu’il avait trahi- en 2004 et Ministre d’Etat en 2007.

Voulant à tout prix faire l’événement ou être dans l’événement, il se fera encore remarquer durant la campagne électorale pour l’élection présidentielle de 2012 . Cette fois, sa trouvaille a été de faire l’avocat de Macky Sall quand Idrissa Seck exigea de ce dernier un exercice de transparence sur les 7 Milliards de Taiwan. Son calcul était connu de tous: Il voulait rester à équidistance entre Wade et un candidat bien placé, pour espérer une prébende de Macky Sall en cas de victoire.

Le Président Sall, l’avait royalement ignoré au point de l’envoyer dans le Front Patriotique Pour la Défense de la République, une instance de l’opposition. Lors de son passage forcé dans cette opposition, il aimait critiquer, attaquer et tirer à boulets rouges sur le Président Macky Sall. On se rappelle encore de ses phrases envers le Président de la République: “il manque de sang froid” “il ne connait pas l’Etat”…..
C’est à la faveur du “Wax Waxeet” du Président Sall sur la “transhumance” qu’il revient au devant de la scène.
Notre Président de la République , en perte de vitesse et sentant sa réélection compromise, s’est soudain rappelé du “vieux traitre” qui sait faire du sale boulot.
Cette main tendue, lors de l’inauguration du nouveau siège de la sonatel à Dakar le 11 Juin dernier, a obtenu le résultat escompté: Avoir Djibo Kâ dans sa besace. Mais peine perdue, ce tortueux ne lui apportera rien du tout! Au lieu d’être une addition, pour le Président Sall, comme le voudrait la logique politique, ce sera plutôt une grande soustraction.
Car le peuple observe!
Le peuple n’aime pas les traitres et les ingrats!
Le peuple sanctionnera le Président Sall pour son manque d’éthique et de morale politique!
Quant à Djibo Kâ, je lui souhaite une meilleure fin que Narcisse.

Jacob Coulibaly






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image