leral.net | S'informer en temps réel

Djibo Leyti Ka charge, lourdement, ses amis-opposants d'hier et leur fait la morale : Idy, Decroix et Cie apprécieront

Le ministre de l'Intérieur a un nouvel avocat. Qui s'appelle Djibo Leyti Ka. En effet, alors que le Front du "NON" rue dans les brancards et conteste la sincérité du scrutin référendaire du 20 mars 2016, c'est au leader de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd) ’de monter au front. Et c'est pour laisser entendre que l'opposition va pédaler dans le néant.


Rédigé par leral.net le Lundi 28 Mars 2016 à 11:40 | | 11 commentaire(s)|

«Ce n’est pas nouveau, chaque fois qu’il y a des élections au Sénégal, l’opposition conteste ; moi-même, je l’ai fait plusieurs fois, on envoie des courriers partout, on va dans les Ambassades, mais ça n’a aucun impacte», invite-t-il, à sa manière, Mamadou Diop Decroix, Idrissa Seck et Cie à se garder de contester les résultats.

Djibo Leyti Ka ne s'est pas arrêté là. Car quand les opposants soutiennent mordicus qu'il y a eu achat de voix, allant même jusqu'à décider de saisir l'Ofnac, le patron des rénovateurs de marteler : «c’est faux de dire qu’il y a achat de conscience, quelles preuves ont-ils ?».

« Il n’y a aucune preuve formelle qui renseigne qu'un tel militant a vot,é à cause de l’argent. Ce n’est pas juste cela, c’est inélégant, c’est anti démocratique, il faut qu’ils (les membres de l’opposition) se battent avec des armes conventionnelles, de façon réglementaire et républicaine.

Et qu’ils continuent la lutte, ce n’est pas la peine d’aller vilipender ton pays auprès du FMI qui n’a aucun rôle sur cette question-là ,ou la Banque mondiale. Ils n’ont aucune possibilité de bloquer les crédits du Sénégal». Propos d'un ancien membre de l'opposition, qui a tourné sa veste, lorsque le Président de la République, Macky Sall, s'est rendu chez lui.

Actusen.com






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image