leral.net | S'informer en temps réel

[Document] L’artiste malienne Assetou Gologo met à nu les carences de la délégation générale du Fesman : « Qu’on me remette mon billet d’avion Et mon per diem »

LERAL.NET- Si le 3e Festival mondial des arts nègres tenu à Dakar du 10 au 31 décembre 2010 a été une réussite totale pour ses organisateurs, ses retombées ne se sont pas fait ressentir par ses participants.


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Janvier 2011 à 10:27 | | 3 commentaire(s)|

[Document] L’artiste malienne Assetou Gologo met à nu les carences de la délégation générale du Fesman : « Qu’on me remette mon billet d’avion Et mon per diem »
En effet, depuis que le Fesman a baissé ses rideaux, on ne peut passer un seul jour sans qu’un prestataire de service ou même un simple invité ne crie son désarroi. Son angoisse. La dernière en date est celle de la malienne Assetou Gologo. Artiste et promotrice de la marque Tamacali, ce chef d’entreprise qui veut que son billet d’avion lui soit remis en voit des vertes et des pas mûres pour percevoir son per dium qui est estimé à 592 000 francs.

Pourtant, elle a été officiellement invitée par Aziz Sow, Délégué général du Festival mondial des arts nègres 2010. Mais depuis la fin du Fesman, elle est comme retenue de force à Dakar. « J’étais supposée rentrer à Bamako depuis le 31 décembre », dit-elle sur Walf Grand-Place. Toutefois elle précise qu’elle ne voulait pas rentrer le 31 décembre « pour au moins être à Dakar ou a Bamako pour les fêtes de fin d’année ».

Mais les fêtes passées, elle prend ses affaires pour rentrer au Mali le 6 janvier. Coup de théâtre : « depuis, on me ballote de report en report », fustige-t-elle. L’artisane malienne veut partir puisque « je suis quand même chef d’entreprise. Mon travail m’attend. Mes employés m’attendent ». Et le Fesman ne s’acquitte pas de sa dette.

Par Abdou K. Cissé


Exemplaire d'une invitation officielle aux cérémonies d'ouverture du Festival Mondial des Arts Nègres 2010




[Document] L’artiste malienne Assetou Gologo met à nu les carences de la délégation générale du Fesman : « Qu’on me remette mon billet d’avion Et mon per diem »



1.Posté par Birane le 14/01/2011 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

WADE avait déjà fait de vous des victimes. Réfléchissez avant de vous engager. Vous apprenez ainsi à vos dépens que le Sénégal reculant est loin d'être un État de droit.

2.Posté par wolofo le 14/01/2011 19:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

g honte,ces maliens ne parlent que du mal des senegalais et du senegal .
Une occasion de plus pour nous traiter de tous les noms d'oiseaux .

3.Posté par salambaye le 15/01/2011 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

vous etes tous les deux des maliens...........on vous reconnait......y'a que les bambaras qui disent "wolof......O"..

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image