leral.net | S'informer en temps réel

[Documents+Vidéo] Des Lougatois très remontés contre l'huissier Me Sakine: Une plainte déposée auprès du Procureur

Certains Lougatois ne sont pas contents de Me Sakine. Ils reprochent à l’huissier de justice d’enfreindre la loi. Seydane Guèye, épouse d’un émigré sénégalais vivant en Italie, accuse le clerc de l’huissier de l’avoir agressée alors qu’il était venu pour une saisie d’un objet de valeur appartenant à son mari. Me Sakine, décrite comme une dame de fer, est aussi accusée par Mbaye Guèye, un commerçant établi dans la capitale du Ndiambour, d’avoir « dévalisé » sa boutique.


Rédigé par leral.net le Vendredi 2 Août 2013 à 12:49 | | 9 commentaire(s)|

[Documents+Vidéo] Des Lougatois très remontés contre l'huissier Me Sakine: Une plainte déposée auprès du Procureur
L’affaire fait couler beaucoup d’encre à Louga. La dame Seydane Gaye Sèye aurait été abreuvée d’injures puis agressée par le clerc d’huissier venu avec un policier pour une saisie. Abdourakhmane Diabira avait été chargé par Me Sakine de saisir un objet de valeur chez Madame Sèye. L’époux de cette dernière, émigré en Italie, avait été condamné par le tribunal à payer une pension alimentaire de 50 mille francs par mois à ses deux enfants nés de son premier mariage avec Khoudia Sow. Il avait été condamné à payer cette somme simplement « parce qu’il est à l’Etranger et que le juge suppose qu’il a les moyens d’assurer cette charge », disent ses proches.

Pourtant, atteint par la difficile situation économique et financière qui sévit au pays d’Enrico Letta, Aly Sèye va se montrer incapable d’honorer d’exécuter cette décision de justice. Il est resté dix mois sans passer à la caisse. Lasse d’attendre, Khoudia Sow engage l’huissier Me Sakine qui envoie son clerc flanqué d’un policier pour saisir chez M. Sèye un objet d’une valeur équivalente à la somme que ce dernier devait verser à son ex épouse durant les dix mois écoulés.

Arrivés sur les, Abdourakhmane Diabira et l’homme de tenue, un certain Ousmane Banora, trouvent sur place Seydane Gaye Sèye qui leur fait comprendre qu’ils ne pouvaient pas accéder à la maison tout simplement « parce que M. Diabira ne s’est pas présenté et n’a pas montré sa carte professionnelle ». « C’est en ce moment que le policier de justice m’a insultée et brutalisée. Je suis alors sortie pour aller au tribunal pour rédiger une plainte. A mon retour, je me suis rendue compte qu’ils ont saisi ma chaine en or d’une valeur de quatre cents mille francs CFA », Seydane qui a porté contre Abdourakhmane Diabira et Ousmane Banora auprès du procureur de la République près du tribunal régional de Louga. Le certificat médical confirme que Madame Sèye a été victime de coups et blessures.

Jointe au téléphone par Leral, l’huissier de justice qui avait envoyé son clerc chez Aly Sèye, réfute les accusations de Seydane. « Aly Sèye doit une pension alimentaire à son ex-épouse qu’il n’a pas payée. On est allé chez lui faire une saisie et on attend les délais. Je ne sais pas comment un policier peut se permettre de brutaliser une dame », explique Me Sakine.


[Documents+Vidéo] Des Lougatois très remontés contre l'huissier Me Sakine: Une plainte déposée auprès du Procureur


Après Seydane Gaye, c’est un autre citoyen qui s’est plaint de l’attitude de l’huissier de justice. Mbaye Guèye accuse Me Sakine et son clerc d’avoir « saccagé » son magasin qu’il avait pris en location durant ces huit dernières années. « C’est quand le propriétaire du bâtiment a voulu augmenter le prix de la location qu’il y a eu problème, explique M. Guèye. Nous sommes allés devant le juge pour régler notre différend. A ma grande surprise, avant même que la décision définitive du tribunal soit rendue, M. Diabira est venu tout dévaster ».

Mais là aussi, l’huissier de justice balaie les allégations de Mbaye Guèye d’un revers de la main et explique qu’elle est dans ses droits. « Les ordonnances de référé, c’est exécutoire. C’est une décision de justice qu’on a exécutée avec l’assistance de la force publique. On ne pouvait pas le faire s’il n’y avait pas une décision de justice. La décision de justice a été rendue. Mbaye Guèye a fait une opposition mais malheureusement pour lui ça ne veut rien dire. L’opposition ne peut pas être une entrave à l’exécution de la décision de justice », dit Me Sakine au bout du fil.





1.Posté par wohooo le 02/08/2013 14:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oh mon Dieu!!! Il existe encore des machines dactylographiques???

Merci wa Louga!!! MDRRRRRRR

2.Posté par ractac le 03/08/2013 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

regarde moi ce guignol qui se prend pour becaye mbaye !!! tu pense k macky est là pour gerer ces trucs alors que la justice joue son role.

3.Posté par lg le 03/08/2013 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

deug deug macky a d'autres priorités .ensuite ce gars est nul et ne maitrise pas son sujet .nous sommes plus sous le regime de wade ou chaque fou peut faire son cirque .
démal fowi

4.Posté par boy bambara le 03/08/2013 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

boy yi gno cons way,je les connais ils sont en mal de popularité ndeysane.

5.Posté par bara le 03/08/2013 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cette voleuse doit finir en prison avec acolytes

6.Posté par elisa le 03/08/2013 17:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est l'anarchie qui régne dans le tribunal de louga, des juges corrompus ,chantage sexuel envers les femmes qui sont en dificultés, tous les juges bandits qui sont sanctionnés se trouve à louga ou a matam. dans un pays avec une democratie,cette dame devrait finir en prison. la vraie menace des lougatois ne pas les bandits,mais l'injustice qui régne qui régne dans ce ville. ils ont bien fait de porté pleinte à cette voleuse.le prèsident doit des agents secret de justice pour voir ce qui se passe à louga

7.Posté par elisa le 03/08/2013 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est l'anarchie qui régne dans le tribunal de louga, des juges corrompus ,chantage sexuel envers les femmes qui sont en dificultés, tous les juges bandits qui sont sanctionnés se trouve à louga

8.Posté par moulaye le 03/08/2013 18:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je connais cette dame,elle ne fais que de l'adultére,en ce moment elle est enceinté par un jeune de 22ans ,le vrais pére de l'enfant n'est pas son mari. veuillez controler l'enfant aprés sa naissance

9.Posté par moulaye le 03/08/2013 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cette dame est une rebelle,elle represente le mouvement des diolas dans la ville de louga,elle entraint de creer sa propre milice diolas dans la ville de louga, sakine est une diola.banora c'est un diola,dibira est un diola aussi. c'est un groupe rebelle diola qui pillent,volent,agressent les lougatois

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image