leral.net | S'informer en temps réel

Donaye: le village mauritanien qui enterre ses morts au Sénégal

Ils vivent en Mauritanie, ont la nationalité mauritanienne, mais quand ils meurent, ils sont enterrés en territoire sénégalais. C’est le triste sort des habitants négro-mauritaniens du village de Donaye, sur la rive mauritanienne du fleuve Sénégal.


Rédigé par leral.net le Lundi 20 Mars 2017 à 18:24 | | 0 commentaire(s)|

Donaye: le village mauritanien qui enterre ses morts au Sénégal
En effet, il ne reste plus rien du cimetière du village, qui a été rasé par un bulldozer. Du coup, à chaque fois qu’il y a décès, le corps est acheminé par pirogue sur la rive sénégalaise pour y être enterré. «Ceux qui meurent deviennent Sénégalais !», ironise Amadou Moktar Wane, le chef du village, qui témoigne dans Le Monde. Sans cimetière, les populations n’ont plus où cultiver.

Leurs terres ont été accaparées par un homme d’affaires. «Le village n’a plus d’espace vital. Nos champs ont été saisis, nous n’avons plus de prise sur nos terres ancestrales», dénonce le chef de village. Le malheur de Donaye remonte à 1989, quand les tensions avaient explosé entre la Mauritanie et le Sénégal ; des tensions identitaires, questions de souveraineté et aussi de propriété foncière sur les rives du fleuve où, d’un côté et de l’autre, vivent les mêmes communautés ethniques, les mêmes familles, établies depuis toujours.


Les Echos








Hebergeur d'image