leral.net | S'informer en temps réel

Dongwon et Etat du Sénégal : Les liaisons dangereuses en eaux troubles

Rédigé le Vendredi 12 Avril 2013 à 17:15 | | 0 commentaire(s)

Depuis quelques jours, le Pdg du groupe Sud-Coréen Dongwon séjourne à Dakar où il a été reçu en grande pompe par les autorités sénégalaise. Jea Chu Kim puisque c’est de lui qu’il s’agit s’est rendu mardi dernier en compagnie du ministre de la Pêche Pape Diouf dans les locaux de la Société nouvelle des conserveries du Sénégal ( Sncds).



Dongwon et Etat du Sénégal : Les liaisons dangereuses en eaux troubles
Le Coréen est venu s’enquérir de la reprise, par son groupe à hauteur de 60%, de la Sncds. Lors de cette visite, selon le journal Libération, le ministre Pape Diouf a soutenu que le groupe Sud-Coréen Dongwon avait signé avec la Sncds, depuis le 28 septembre 2012, une convention de cession de l’ensemble de ses actifs. Chose bizarre, d'après ce journal qui signale que le ministre a sans doute omis de dire que c’est par le décret n°2012-395 du 27 mars 2012 que ladite convention a été signée. C’est-à-dire que c'est 48 heures après sa chute que Me Abdoulaye Wade a autorisé la cession de la Sncds et Société d’exploitation de la Nouvelle conserverie du Sénégal. Pourtant, la logique aurait voulu que les nouvelles autorités suspendent ce décret, comme elles l’ont fait du reste avec presque tous les autres, pris par l’ancien président entre les deux tours. Plus grave encore, les autorités déroulent le tapis rouge au Pdg du groupe Sud-coréen au moment où il fait l’objet d’accusation criminelle au Liberia pour avoir falsifié des documents officiels du gouvernement. Dongwon encourt d’ailleurs des sanctions pour ses activités de pêche illégale dans les eaux africaines…




Hebergeur d'image

Hebergeur d'image