leral.net | S'informer en temps réel

Dopage : Mamadou Sakho suspendu par Liverpool


Rédigé par leral.net le Samedi 23 Avril 2016 à 18:41 | | 0 commentaire(s)|

Dopage : Mamadou Sakho suspendu par Liverpool
Mamadou Sakho, défenseur central de l’équipe de France de football, a été contrôlé positif lors d’un match de Ligue Europa et mis à l’écart par son club de Liverpool. S’il n’est pas, pour le moment, suspendu par l’UEFA, ce pilier des Bleus risque de rater l’Euro de football à domicile.
La substance à laquelle Mamadou Sakho a été contrôlé positif n’a pas été précisée dans le bref communiqué du club anglais. Selon l’agence Associated Press (AP), il s’agit d’une substance brûleuse de graisse. Le joueur formé au Paris Saint-Germain est régulièrement sujet à des problèmes de poids, et ce depuis le début de sa carrière.
Le contrôle a eu lieu à l’issue du quart de finale retour de Ligue Europa opposant Liverpool à Manchester United, le 17 mars. Mamadou Sakho a, selon AP, jusqu’à mardi pour demander l’échantillon B, lequel infirme très rarement l’échantillon A.
Présence à l’Euro compromise
Si le contrôle positif est confirmé, Mamadou Sakho plaidera la négligence, selon la radio RMC. Dans ce cas, le nouveau code mondial antidopage est relativement souple. Un sportif contrôlé positif à une substance pouvant être prise sans intention d’améliorer ses performances, peut, s’il convainc de l’absence de faute significative, voir sa suspension réduite. La sanction peut aller de la réprimande à une suspension de deux ans.
Le coéquipier de Sakho à Liverpool Kolo Touré avait, alors qu’il jouait pour Arsenal, été contrôlé positif à un brûleur de graisse contenu selon lui dans un produit amincissant. La Fédération anglaise l’avait suspendu six mois. Mais dans le cas de Mamadou Sakho, ce sera à l’UEFA, qui a diligenté le contrôle, de statuer.
Quelle que soit la décision de l’organisation faîtière du football européen, le défenseur international risque de rater l’Euro 2016. Didier Deschamps, qui a choisi de se priver de Karim Benzema, mis en examen dans une affaire de chantage visant Mathieu Valbuena, doit en effet annoncer sa liste pour l’Euro le 12 mai. La compétition commence le 10 juin. Les délais sont donc réduits.
Contactée, la Fédération française de football s’est refusée à tout commentaire « pour l’instant ».
Sakho, joueur volontaire, précieux sur les coups de pieds arrêtés offensifs mais parfois coupable de bévues ou d’erreurs de placement en défense, était en ballotage avec Laurent Koscielny pour former avec Raphaël Varane la charnière centrale titulaire. Au-delà de sa présence ou non sur le terrain, le héros du match de barrage qualificatif à la Coupe du monde 2014, face à l’Ukraine, occupe une place importante dans le groupe de Didier Deschamps.
Les possibilités de remplacement de Mamadou Sakho dans la liste des 23 ne sont pas nombreuses pourle sélectionneur français. Son remplaçant naturel, Jérémy Mathieu, a subi une déchirure du ménisque interne lors de son dernier match avec les Bleus face à la Russie en mars, et Aymeric Laporte et Kurt Zouma, autres prétendants, sont également blessés. Le défenseur de Manchester City Eliaquim Mangala, en disgrâce ces derniers mois, et le Lyonnais Samuel Umtiti, que Deschamps n’a jamais appelé chez les Bleus, pourraient donc en profiter.

lemonde.fr






Hebergeur d'image