leral.net | S'informer en temps réel

Dossier Dangote: Le Front du Refus et de la Citoyenneté interpelle l'Etat du Sénégal

La question de l’emploi inquiète fortement le Front du Refus et de la Citoyenneté qui appelle les autorités du pays à s’investir sur le dossier Dangote pour le démarrage de la cimenterie de Pout.


Rédigé par leral.net le Lundi 3 Juin 2013 à 08:57 | | 3 commentaire(s)|

Dossier Dangote: Le  Front du Refus et de la Citoyenneté interpelle l'Etat du Sénégal
« La concurrence est indispensable dans le développement de l'environnement des affaires et c'est inacceptable qu'un lobbies politico affairiste français monopolise tous les secteurs de l’économie nationale. Avec la fermeture progressive des usines dans la région de Thiès et a l’intérieur du pays, il y a trois mille (3000) emplois directs et quatre mille (4000) emplois indirects a préserver avec Dangoté », souligne les membres du Frc.

Dans un communiqué signé par le Président, Oumar Lo, le mouvement souhaite que l’Etat et les autres bonnes volontés tentent de trouver un terrain d’entente entre la société et la famille de feu Serigne Saliou Mbacké concernant le litige sur les 950 ha de la cimenterie. « Des lors qu'une centrale a charbon est installée sur place, avec un investissement de 375 milliards, accompagnée d'une bonne politique sociale (construction de villas, d’hôpitaux, de forages, d’écoles, gratuité probable de l’électricité et d'eau, etc.), le préjudice risque d’être énorme pour la société Dangoté, pour les populations environnantes et pour les milliers d'employés sénégalais qui doivent y gagner dignement leurs vies et entretenir fièrement leurs familles.



1.Posté par @dou le 03/06/2013 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Macky est décevant,pourquoi sacrifier des milliers d'emplois pour les beaux yeux d'une famille maraboutique encore que les terres appartiennent aux populations de Pout et environnants.
Je trouve cette situation déplorable quand le président sacrifie des jeunes

2.Posté par ndiogou ndiaye le 03/06/2013 18:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu as raison ici au sénégal on aurait du dépasser ce stade quand meme que certains lobby affairistes ou religieux freine l'ouverture de société.
J'espére que ca ne va pas faire fuir les investisseurs en tous cas

3.Posté par rick le 04/06/2013 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam

vous faites tous fausse route et je pense que avant de parler il faut savoir la vérité. je vous en donne juste une : que fereiez vous si votre voisin contruit sa maison en prenant le 1/3 de votre parcelle?
c'est a nous de construire notre pays pas aux etrangers. reveillez vous oisifs

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image





Hebergeur d'image