leral.net | S'informer en temps réel

Double Less demande à Balla Gaye 2 de revenir à ses côtés

Balla Gaye II pourrait mener son prochain combat sous les couleurs d’une écurie autre que celle de l’école de lutte qui porte le nom de son homonyme et entraîneur, Balla Gaye. Telle est en tout cas la volonté de son père Mamadou Sakho alias Double Less qui a fait hier une sortie musclée pour réclamer le retour de son fils à ses côtés. Une sortie jugée «maladroite et discourtoise» à Guédiawaye où l’on continue de s’interroger sur les véritables motivations de Double-Less.


Rédigé par leral.net le Lundi 11 Août 2008 à 19:32 | | 0 commentaire(s)|

Double Less demande à Balla Gaye 2 de revenir à ses côtés
Que cache la sortie de Double-Less, conseillant à son fils Oumar Sakho alias Balla Gaye II, de rompre les amarres avec l’école de lutte de son homonyme et entraîneur Balla Gaye ? Mamadou Sakho, père de celui que l’on présente comme l’un des plus grands espoirs de l’arène n’a pas mâché ses mots pour fustiger le comportement adopté par son fils Balla Gaye II depuis quelque temps. Se fiant à la rumeur qui présente son fils comme un lutteur grisé par les victoires qu’il ne cesse d’aligner, Doule-Less avertit : «tant qu’il évoluera loin de mon entourage, il n’aura pas ce qu’il souhaite.» Double-Less balaie d’un revers de main les accusations de certains qui pensent qu’il n’a commencé à s’intéresser à son fils qu’après ses dernières sorties victorieuses «Cela est faux. Je veux simplement lui éviter de tomber dans certains travers. J’ai été champion avant lui et pourtant j’ai toujours été sous la coupe des gens qui ont géré ma carrière.» Double Less jure que si son fils Balla Gaye II «veut continuer à faire une carrière exemplaire, il a intérêt à revenir dans la maison du père». Dans le milieu de la lutte, certains observateurs déplorent le fait que Balla Gaye II n’écoute pas souvent ses encadreurs et mène déjà une vie de star en apparaissant dans des clips ou en figurant, trop souvent à leur goût, dans les pages « people » des journaux. Balla Gaye II n’en ferait qu’à sa tête. La preuve, son père déplore le fait qu’il ne l’ait pas écouté lors de son combat contre Issa Pouye, quand il lui demandait de ne pas serrer la main à ce dernier. «Il n’a pas suivi mes conseils, il a été battu» regrette-il.

«Il y a des choses qui le guettent…»

Sur les accointances de son fils avec les milieux malfamés de Guédiawaye et qui auraient motivé sa sortie, Double-Less déclare être «au courant de tout ce qu’il fait dans la ville» et relativise : «je ne peux pas lui demander de ne pas fréquenter Guédiawaye, mais mon fils doit savoir qu’une carrière se gère». Malgré sa colère motivée par les louvoiements de son fils qui tarde à revenir à ses côtés, Double-Less se veut serein. S’il ne lui en veut pas, il n’en pense pas moins que Balla Gaye II «fait du dilatoire» et cela ne lui plaît pas car assure-t-il, «on ne doit pas mentir à son père.» Pour montrer qu’il prend très au sérieux les avertissements à l’endroit de son fils, Double Less prévient qu’il y a «des choses qui le guettent, il ne peut pas les voir.» Mieux, il révèle avoir récemment reçu «quelqu’un en provenance de Sédhiou, sa ville natale. Si ces personnes se désengagent de sa carrière, il peut avoir des problèmes pour atteindre les sommets. Ces personnes doivent le savoir à côté de son père comme je l’ai été à côté du mien.» Double Less dit ne pas concevoir «que des gens qui ne connaissent rien à la lutte» entourent et conseillent son fils.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image