leral.net | S'informer en temps réel

Double Less se fâche : « Mes fils ne vont plus prendre part à ces histoires de face à face »

L’ancienne gloire de la lutte sénégalaise, Double Less, s’est offusquée des violences enregistrées lors des face-à-face des lutteurs. Selon lui, ses fils ne vont plus prendre part à ces cérémonies. Et quiconque voudra désormais faire lutter ses enfants devra se plier à cette règle. Il accuse le Cng d’être le principal instigateur de cette violence.


Rédigé par leral.net le Vendredi 3 Juillet 2015 à 11:50 | | 4 commentaire(s)|

Double Less se fâche : « Mes fils ne vont plus prendre part à ces histoires de face à face »
« Les face to face n’ont aucune utilité », a déclaré, dans un entretien accordé à Grand-Place, le père de Balla Gaye II et Sa Thiès. Double Less s'exprimait sur la violence qui a émaillé le face-à-face de lundi dernier et qui a abouti à une bataille rangée entre le camp d’Ama Ba Baldé et celui de Gouy-Gui. Selon le « pater » de Balla Gaye II, la faute incombe principalement au Comité national de gestion (Cng) de la lutte qui ne prend jamais les dispositions de sécurité nécessaire pour parer au plus pressé, tuer dans l’œuf ou annihiler toute velléité de violences durant les cérémonies de face à face entre les lutteurs adverses qui s’accompagnent souvent d'inconditionnels belliqueux, prompts à déclencher une vendetta ou une bataille rangée. Aussi, l’ancienne gloire de la lutte sénégalaise trnache-t-il : « Mes fils ne vont plus prendre part à ces histoires de face à face. C’en n’est terminé ! Quiconque voudra désormais faire lutter mes enfants devra se plier à cette règle. Ils vont tous rester chez eux et attendre le jour de leur combat pour aller au stade. Cela est valable aussi bien pour Balla Gaye II que Sa Thiès ». D’ailleurs, dit-il, il va le leur signifier ainsi qu’aux différents promoteurs.

Pour rappel, Ama Baldé a été arrêté, puis placé sous mandat de dépôt, pour violences et voies de fait contre un policier. C'était en marge de son face-à-face avec son adversaire du 26 juillet prochain, Gouy-Gui. Ama va comparaître ce matin devant le tribunal des flagrants délits de Dakar.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image