leral.net | S'informer en temps réel

Double homicide de Thiès: Qui étaient ces étudiants haïtiens retrouvés morts ?

Accueillis à titre humanitaire par l’ex chef de l’Etat sénégalais, Abdoulaye Wade, à la suite du tremblement de terre de janvier 2010, la petite communauté haïtienne du Sénégal vivait paisiblement au pays de la téranga et se préparait à retourner chez elle, participer à la reconstruction de Port-au-Prince. Mais, pour des raisons non expliquées -pour le moment, deux de ses membres se sont donnés la mort. L’un des amis aurait tué l’autre avant de se donner la mort. Retour sur les lieux du double homicide qui a endeuillé Thiès…


Rédigé par leral.net le Mardi 5 Juillet 2016 à 13:46 | | 1 commentaire(s)|

Au lendemain du gigantesque séisme qui avait secoué Haïti, le 12 janvier 2010 , conscternant le monde avec sa cohorte de morts et laissant à la rue des millions d’individus privés de toute ressource vitale, l’ancien président du Sénégal, Abdoulaye Wade, «au nom de la solidarité africaine» avait accueilli plus d’une centaine d’étudiants haïtiens au Sénégal. Et promis d’en accueillir de nouveaux candidats, tout en les invitant à rentrer en Afrique, sur la terre de leurs ancêtres.

Intégrés au sein des campus universitaires, ces étudiants étaient repartis dans différentes universités et écoles de formation avec toutes les conditions nécessaires (logements, bourses etc) pour poursuivre leurs études dans notre pays.

Parmi eux, sept (7) avaient intégré l’école nationale supérieure d’agriculture (ENSA) de Thiès. Après 5 années d’études, ces derniers, excepté un, ont soutenu cette année et sont devenus des ingénieurs agronomes. En attendant leur dernier compatriote qui doit soutenir dans quelques jours, ces jeunes diplômés s’apprêtaient à rentrer dans leur pays d’origine.

Malheureusement, après ces 5 années de dur labeur, certains ne vont plus retourner dans leur Haïti natal qu’ils avaient quitté il y a de cela 6 ans. Fednesky Dernovil et Marcelin Eduard ne verront plus la terre d’Haïti. Agés respectivement de 24 et 29 ans, ces deux futurs ingénieurs ont été retrouvés morts ce vendredi 28 juin.

«Ils étaient toujours souriants et très courtois»

Apres avoir étudié et logé pendant 5 ans à l’ENSA, Dernovil et Eduard devaient rendre les clefs de leurs chambres. Ils ont ainsi déménagé dans une même villa au sein de l’école polytechnique de Thiès (EPT). D’après le chef administratif de l’ENSA, M. Moussa Ndiaye, «Fednesky Dernovil et Marcelin Eduard étaient très courtois» et ont laissé d’eux l’image de bons étudiants. «Ils étaient tout le temps souriants. C’était des jeunes paisibles, pas du tout belliqueux«, a-t-il soutenu.

D’après leurs compatriotes retrouvés à l’école nationale supérieure d’agriculture, ces deux étudiants étaient tout le temps ensemble. Très choqués et surpris du malheur qui s’est abattu sur eux, ces derniers ont révélé qu’ils n’ont jamais assisté à un tiraillement entre les deux camarades «ils se sont jamais disputés devant nous» ont-ils soutenu.

A en croire ces étudiants, le jour du drame «Dernovil et Eduard étaient ensemble le matin en train d’écouter de la musique. Il n’y avait rien de suspect dans leur comportement» ont -ils déclaré aux envoyés spéciaux de SeneNews.com.

Et leurs compatriotes d’ajouter «ils ne se séparaient jamais. Ils étaient de vrais amis» ont-ils témoigné en choeur. «Dans toute la petite communauté haïtienne, ils étaient les deux qui s’entendaient le mieux» ont témoigné leurs compatriotes.

Toutefois, les causes de leurs démêlés restent un énigme puisqu’au moment des faits la villa était déserte. «Il n’y avait aucun témoin oculaire. Leurs voisins étaient partis à Dakar au moment des faits» nous a déclaré une source judiciaire.
Senenews.com






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image