leral.net | S'informer en temps réel

Double nationalité : L'arme fatale de Macky pour liquider politiquement Abdoul Mbaye


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Août 2016 à 13:35 | | 18 commentaire(s)|

"Je ne serai pas surpris qu'on se mette à réfléchir à une disposition de la loi qui empercherait un Sénégalais, ayant eu une double nationalité et y ayant renoncé au profit de la nationalité sénégalaise, de se présenter à l’élection présidentielle. Je pense très sincèrement que cela fait partie des objectifs recherchés", a dit Abdoul Mbaye lors de sa dernière conférence de presse. A en croire, le quotidien Walfadjiri, ces craintes ne sont pas sans fondement. Le journal renseigne que le pouvoir chercherait à l'écarter de la Présidentielle par la modification de la loi sur la double nationalité. En effet, lors de la revue du code électoral, le ministre conseiller, Benoît Sambou, plénipotentiaire de la majorité présidentielle, a proposé une relecture de l'article LO.114, en ajoutant un point pour préciser les conditions qui stipule : "Tout candidat détenteur d'une autre nationalité doit avoir renoncé à celle-ci, depuis au moins 5 ans, avant le jour du scrutin et en fournir les preuves". "Nous avons discuté au sein du pôle et, ensemble, nous avons décidé, en tant que mandataires des différentes sous-coalitions qui portaient cette question au niveau de la commission", affirme Benoît Sambou. Or, explique Me Abdoulaye Babou dans les colonnes de Walf, la loi en vigueur donne la latitude au concerné de le faire le jour du dépôt de la candidature. Interrogé par le site Actusen.com, l'ancien président de la commission des Lois affirme que cette manœuvre du pouvoir vise à empêcher les candidats du Pds (Karim Wade) et de l'Act (Abdoul Mbaye) de briguer le suffrage des Sénégalais.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image