leral.net | S'informer en temps réel

Doudou Ndoye flétrit les cinq sages : "Le Conseil constitutionnel a méconnu la loi" qui abroge la Crei

L'ancien Garde des Sceaux, Me Doudou Ndoye, a encore jeté un pavé dans la mare de la justice. Invité de l’émission Opinion, hier sur Walf Tv, L'avocat a révélé que les cinq sages qui ont été saisis par les avocats de Karim Wade poursuivi pour enrichissement illicite, ignoraient l’existence de la loi abrogeant la Crei.


Rédigé par leral.net le Lundi 14 Avril 2014 à 09:45 | | 2 commentaire(s)|

Doudou Ndoye flétrit les cinq sages : "Le Conseil constitutionnel a méconnu la loi" qui abroge la Crei
"Le Conseil constitutionnel dit que l’ordonnance de 1997 lui donne le droit de recevoir Karim Wade et de statuer en matière d’exception d’inconstitutionnalité. Or, cette exception a été supprimée par la Constitution du Sénégal. La loi constitutionnelle de 2008 a supprimé cette exception d’inconstitutionnalité. Le Conseil constitutionnel vise des lois supprimées et rentre dans le dossier Karim Wade", déclare Doudou Ndoye. Mais, il y a plus pire. D’après l’ancien Garde des Sceaux, la plus haute juridiction du pays ignorait également la loi abrogeant la Crei. Le 5 mars 2014, le Conseil constitutionnel a rendu l’arrêt concernant Karim Wade. En l’étudiant, je me suis rendu compte qu’il vient de faire une erreur gravissime. Il a méconnu la loi de 1984 qui a supprimé la Crei. Le conseil constitutionnel ne connaissait pas cette loi. Il ne savait même pas qu’elle existait. Et c’est grave à de niveau", se désole l’avocat. Pour convaincre les sceptiques, il les renvoie à la loi du 2 février 1984 et aux articles 1 et 15, rapporte Walf Quotidien.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image