leral.net | S'informer en temps réel

Dr Alioune Sarr, président du Cng : « Il y a pire que le dopage mais on n’en dit pas grand-chose, c’est le xessal »


Rédigé par leral.net le Lundi 2 Novembre 2015 à 09:16 | | 0 commentaire(s)|

Dr Alioune Sarr, président du Cng : « Il y a pire que le dopage mais on n’en dit pas grand-chose, c’est le xessal »
Le président du Cng s’est prononcé, dans un entretien à bâtons rompus avec Le Populaire, sur le dopage dans le milieu de la lutte. A l’en croire, la lutte contre « le dopage commence à porter ses fruits ». Même s’il reconnait qu’il n’existe pas de centre de recherches anti-dopage, Dr Sarr fera savoir : « Les premiers tests sur le dopage ont donné des résultats à mon niveau ». « Vous êtes en train de constater que les lutteurs changent de look. Certains étaient assez enflés ; aujourd’hui, ils sont en train de perdre du poids et nous ne pouvons qu’applaudir et signer et persister pour que l’Organisation nationale en charge du dopage puisse avoir les moyens de redoubler, de tripler les tests à tout moment, pour assainir davantage cette jeunesse. Si la jeunesse n’est pas en bonne santé, ça va être un problème de santé publique. », insiste-t-il. Cependant, il a tenu à faire remarquer un autre fléau qui est à son avis plus nuisible que le dopage. « Il y a pire que le dopage, mais on n’en dit pas grand-chose, c’est le ‘xessal’ », a-t-il laissé entendre. Et le docteur d’interpeller le gouvernement : « Il faut que l’Etat prenne ses responsabilités par rapport aux catastrophes sanitaires qui sont en train d’être constatées chez les dermatologues, les médecins généralistes. C’est les cancers de la peau. On continue à faire la publicité sur les produits toxiques , les compléments alimentaires et c’est grave ».





















Hebergeur d'image