leral.net | S'informer en temps réel

Dr Ibrahima Mendy diagnostique l’Apr : « Les tendances vont couler le parti »

L’Alliance pour la République est partout minée par des querelles de tendances. Des divisions mises à l’actif des nouveaux militants, selon le Dr Ibrahima Mendy, Directeur de l’Analyse, de la Prévision et des Statistiques Agricoles (Dapsa), chargé de la communication de l’Apr à Ziguinchor. Il a invité le Président Sall à sonner la fin de la récréation.


Rédigé par leral.net le Mercredi 19 Février 2014 à 15:36 | | 1 commentaire(s)|

Dr Ibrahima Mendy diagnostique l’Apr : « Les tendances vont couler le parti »
Le syndrome des querelles de tendances, fatal aux libéraux n’a-t-il pas fini d'atteindre l’Apr ? La question brûle nombre de lèvres, le mal de la division, noté dans presque toutes les coordinations, ayant pris des ampleurs inquiétantes ces derniers six mois. Dr Ibrahima Mendy, Directeur de l’Analyse, de la Prévision et des Statistiques Agricoles (Dapsa), par ailleurs chargé de la communication de l’Apr à Ziguinchor, a publiquement dénoncé le comportement des nouveaux militants. « Tous ceux qui s’agitent aujourd’hui et qui ne veulent pas respecter la hiérarchie sont des politiciens opportunistes cherchant à se positionner pour tirer les ficelles. C’est ce qui explique la floraison des mouvements de soutiens. D’autres ont osé s’autoproclamer coordinateurs. Ils créent la zizanie au sein du parti. C’est désolant, car ils risquent de couler le parti », a dit Ibrahima Mendy qui cite en exemple le cas de sa base de Ziguinchor. « Avant la prise du pouvoir, l’Apr de Ziguinchor n’a jamais connu de division. Nous étions tous unis derrière Benoit Sambou et, sans moyens, avions occupé ce terrain, réputé chasse gardée libérale. Depuis, des inconnus des dernières élections sont venus se présenter aux populations, en messies, prétextant que Benoit n’est pas de Ziguinchor. Est-ce un argument suffisant pour s’attaquer à la dignité des gens ? Ces imposteurs promettent monts et merveilles mais, ils se rendront compte que les populations de Ziguinchor ont compris qu’ils ne pèsent pas lourd devant la légitimité historique et populaire du directeur Général des élections de l’Apr, Benoît Sambou, qui reste le coordinateur légitime du parti à Ziguinchor », a-t-il martelé. Face à la presse, M. Mendy a invité le Président Sall, « en tant que premier responsable de l’Apr », à vite mettre de l’ordre dans son parti.






Hebergeur d'image



Hebergeur d'image