leral.net | S'informer en temps réel

Dr Mendy répond aux libéraux: «Ils ont détourné l’argent des chantiers et doivent des excuses»

Les sorties du Pds et l’Ucs réclamant la paternité des chantiers inaugurés, la semaine dernière, en Casamance, n’agréent pas les Apériste. Les partisans de Macky Sall accusent les leaders des deux formations d’avoir dilapidé les fonds destinés aux projets en Casamance.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Février 2015 à 15:17 | | 7 commentaire(s)|

Dr Mendy répond aux libéraux: «Ils ont détourné l’argent des chantiers et doivent des excuses»
Depuis la semaine dernière, les réactions se multiplient sur la série d’inaugurations en Casamance par le chef de l’Etat. Les libéraux ont même lancé sur la toile une vidéo montrant Karim Wade, en tant que ministre d’Etat et des transports, coopération etc… en train de visiter ces chantiers inaugurés par l’actuel régime. Faisant fi de la continuité de l’Etat, les libéraux arguent que Macky Sall inaugure les chantiers de Karim. Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor et président de l’Ucs est allé jusqu’à dire que Macky Sall a «baptisé les enfants de Wade et de Diouf, en leur donnant son nom». Pour le docteur Ibrahima Mendy, porte-parole de l’Apr de Ziguinchor, ces jugements relèvent de la méchanceté et d’une série de mensonges organisés. «Pourquoi, en douze ans de gestion, ils n’ont pu achever l’hôpital de la paix, la centrale de Boutoute et réceptionner les bateaux à temps ? C’est parce qu'ils ont détourné l’argent destiné à ces projets. Cela relève de leur manque de respect notoire à l’égard des populations du Sud. Les libéraux feraient mieux de s’excuser, parce qu’en Casamance, ils ont fait plus que de mal que bien», pestera-t-il.

«Abdoulaye Baldé a fui le débat»

Grand d’absent de ces séries d’inaugurations, le maire de Ziguinchor, à son retour, s’est attaqué au président. Pour Ibrahima Mendy, il a fui le débat. «Abdoulaye Baldé devrait s’excuser auprès des Casamançais, parce qu’il devait être là, tenir un discours et exposer au président de la République les problèmes de ses administrés. Mais, il prétexté des excuses encore discutables. Les Casamançais, à l’unanimité, n’ont pas apprécié son attitude», précisera-t-il. Ansou Sané, un autre responsable marron, qualifiera son absence d’antirépublicaine et d’inacceptable. Sur la baisse des tarifs du transport maritime que le maire semble minimiser, les Apéristes dénoncent un manque de solidarité. «Il doit remercier Macky Sall, parce que quand il était aux affaires, Wade avait imposé 10000 frs Cfa, pour la classe économique que le président Diouf avait laissé à 3500 frs», rappelle-t-il.

«Karim Wade a détruit le tourisme en Casamance»

Karim Wade dont les partisans réclament la paternité de ces chantiers, n’a pas échappé aux diatribes de Ibrahima Mendy qui l’accuse d’avoir participé à l’appauvrissement de la Casamance. «Tout le monde sait que depuis l’arrivée de Karim Wade en 2009, la destination Sénégal est devenue très chère. Pour des raisons mercantilistes et nébuleuses, Karim et Cie ont sciemment détruit le secteur touristique, en imposant des taxes exorbitantes à ses acteurs. Son objectif était de détourner les touristes vers d’autres cieux où il avait des infrastructures hôtelières. Heureusement, le président Macky Sall, au courant du vil plan, a supprimé toutes ces taxes», a-t-il révélé à la presse. Faisant chapeau bas au président Sall, l’apériste magnifiera sa maestria d’avoir, en moins de 3 ans de gestion, réglé presque tous les problèmes de l’enclavement en Casamance. «Cela prouve le respect qu’il a pour les Casamançais et l’amour qu’il a pour cette région», souligne M. Mendy.






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image