leral.net | S'informer en temps réel

Drame au village de Thiamène Kathiote : Un talibé meurt noyé dans les eaux d’une mare

En allant jouer avec ses amis talibés à la mare du village de Thiamène Kathiote (localité située à 22 km de la commune de Kaffrine), le jeune talibé, Abdoulaye Ndiaye ne savait guère qu’il avait rendez-vous avec la grande faucheuse.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Août 2015 à 20:49 | | 0 commentaire(s)|

Hier matin, aux environs de 10 heures, après le récital de coran, les talibés quittent le domicile de leur marabout pour une partie de baignade à la mare. Arrivés sur les lieux et sans tarder, Abdoulaye Ndiaye et ses camarades s’empressent de se déshabiller avant de plonger dans l’eau. Après quelques minutes de jeu, les talibés qui se sont répartis en plusieurs groupes se dispersent dans l’eau. Ils jouent au jeu de cache-cache. Seulement, Abdoulaye Ndiaye qui s’était momentanément démarqué de ses copains pour jouer seul à l’écart trébuche sur un vase et tombe.

Seul, il essaie de se tirer d’affaire au moment où ses amis jouent de l’autre côté. Mais sans succès. Ne sachant pas nager, Abdoulaye Ndiaye tente également de lever ses deux bras en scandant le nom de ses amis afin de leur demander de lui venir en aide. Les autres gamins, qui ont compris ce cri de cœur de leur camarade, ne savent pas nager non plus. Pris de panique, ils regardent ainsi leur «frère» se débattre atrocement contre la mort. Abdoulaye Ndiaye finit par se noyer et rendre l’âme en pataugeant dans les eaux troubles de cette vaste mare. Et ceci, devant les regards impuissants de ses camarades talibés qui n’avaient que leurs yeux pour constater cette douloureuse scène.

Atterrés et gagnés par la peur, les enfants décident de rentrer au village pour informer leur marabout de la mort par noyade d’un des leurs. Et Serigne Abdoulaye Diop, qui gardait un brin d’espoir de retrouver son disciple vivant, a failli tomber à la renverse quand les hommes du village ont repêché le corps sans vie de son talibé. Avisés, les pandores qui n’ont pas tardé à se rendre sur les lieux du drame ont également procédé au constat d’usage. Le corps du défunt talibé, Abdoulaye Ndiaye, a par la suite été déposé à l’hôpital régional de Kaffrine pour les besoins de l’autopsie.

L'Obs






Hebergeur d'image