leral.net | S'informer en temps réel

Drame dans le Djolof : 3 filles vivant avec un handicap violées et engrossées en l’espace d’un an

En l’espace d’une année, trois filles ont connu un viol suivi de grossesse. Cette situation est d’autant plus alarmante vu que toutes les trois vivent avec un handicap.


Rédigé par leral.net le Jeudi 7 Mai 2015 à 14:20 | | 1 commentaire(s)|

Drame dans le Djolof : 3 filles vivant avec un handicap violées et engrossées en l’espace d’un an
La situation devient alarmante dans le Djolof. En une année, 3 filles en situation de handicap ont été victimes de viol suivi de grossesse. Leurs mamans sont revenues sur le fameux jour où tout a basculé : celle de A.K, handicapée motrice est revenu sur ce jour où elle a découvert le malheur de sa vie : « Après avoir constaté un changement physique et morphologique sur ma fille, je l’ai interpellée. Elle m’a avoué que c’est Doum qui a profité de mon absence pour venir à la maison, la nuit. Il l’a réveillée, l’a ensuite menacée de mort avec un couteau avant de l’obliger à entretenir une relation sexuelle avec lui », raconte cette maman meurtrie. Le bourreau de sa fille est, selon ses dires, un boucher du nom de Doum Diakhaté qui a récolté 10 ans de prison. Si A.K a eu la chance de voir son bourreau entre les mains de la justice, ce n’est pas le cas de F. Nd. S. et de D.N., deux sourdes muettes, âgées respectivement de 18 et 16 ans. Elles ont toutes les deux subi le même sort et leurs parents n’ont toujours pas mis la main sur leurs violeur. Les mamans de ces 3 filles demandent aux autorités et aux bonnes volontés de leur venir en aide afin de pouvoir prendre en charge leurs filles qui souffrent non seulement d'un handicap mais aussi d'une stigmatisation après ce qu’elles ont vécu.

Mariama Kobar Saleh






Hebergeur d'image





Hebergeur d'image