leral.net | S'informer en temps réel

Drame de Matam : fin des recherches - 11 morts et deux blessés

Les recherches pour retrouver les personnes restées prisonnières sous les décombres du bâtiment qui s’’est affaissé samedi à Matam (667 km au nord de Dakar) ont cessé en début de soirée, selon les sapeurs pompiers qui font état de 11 corps retrouvés ainsi que de deux blessés.


Rédigé par leral.net le Dimanche 27 Juin 2010 à 15:51 | | 2 commentaire(s)|

Drame de Matam : fin des recherches - 11 morts et deux blessés
’’C’est officiel le bilan est de 11 morts et deux blessés. Nous cessons les recherches, car il n’y a plus de victimes sous les décombres’’, a notamment indiqué le chef des sapeurs pompiers sur les ondes de la Radio futurs médias.

Le bilan a également été confirmé par l’adjoint au gouverneur de Matam qui tout en se félicitant de la promptitude avec laquelle ‘’tout le monde s’est impliqué dans l’organisation des secours’’, met l’accident sur le compte d’un non respect des normes de construction en matière d’habitat.

Selon le correspondant de la RFM, les victimes ont été acheminées au centre de santé de Matam et à la morgue de Ourossogui. Parmi les morts, on compte le chef du réseau de la SENELEC de Matam, propriétaire du bâtiment et chez qui les autres victimes s’étaient retrouvées pour suivre le match de huitièmes de finale du Mondial Uruguay-Corée du Sud (2-1).

L’effondrement du bâtiment situé au quartier Nawel (2 km du centre ville de Matam) s’est produit peu après la fin du match quand une partie des multiples téléspectateurs ayant l’habitude de suivre depuis le 11 juin les matchs du Mondial au même en droit avait commencé à vider les lieux.

Dimanche 27 Juin 2010
Aps



1.Posté par SUNUGAL le 28/06/2010 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Du respect APS

Cette image n'est pas de nawel (quartier à Matam)
Donner l'information sans image s'il le faut.

2.Posté par Ingénieur Génie Civil le 28/06/2010 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est douleureux et triste .Que le bon Dieu les accuille dans son PARADIS.
Je profiterais de l'occossion pour dire aux Sénégalais que le respect des normes de contruction est une condition necessaire dans l'etablissement d'un projet de batiment. Payé un 400000 f à un bureau d'étude ,pour l'etude des plans béton armé vaut mieux que de depenser 10000000 f sans garantie avec toute les risques .

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image