leral.net | S'informer en temps réel

Drame de l’eau : Jamra et l’Observatoire “Mbañ Gacce“ écrivent au Président Macky Sall

Le mal étant déjà fait, la logique et le bon sens voudrait, prioritairement à toutes conjectures sur les éventuelles responsabilités, que toutes les forces vives de la Nation aient un seul et unique objectif : la mise en œuvre de chaînes de secours ponctuels, de nature à alléger - en attendant de pouvoir l’annihiler définitivement - la souffrance des populations, durement éprouvées, depuis prés de vingt jours, par cette cruelle pénurie d’eau.


Rédigé par leral.net le Dimanche 29 Septembre 2013 à 15:58 | | 2 commentaire(s)|

Drame de l’eau : Jamra et l’Observatoire “Mbañ Gacce“ écrivent au Président Macky Sall
Notre pays gagnerait, face à cette douloureuse crise qui perdure, à remiser au placard toute tentation d’exploitation politicienne, en reléguant provisoirement au second plan toutes formes d’imputation inopportune, qui ne feraient qu’endiguer davantage les précieuses énergies dans des polémiques stériles.

Il est vrai que l’ampleur de cette catastrophe humanitaire requière des mesures hardies de localisation des responsabilités, ne fut-ce que pour prévenir de futures rechutes, mais l’urgence et la gravité de l’heure exigent qu’en priorité il soit d’abord mis un terme salutaire à la souffrance aiguë des populations, dont les dommages collatéraux du sevrage prolongé de ce liquide précieux sont entrain de baliser dangereusement la voie aux proliférations bactériennes et à des risques épidémiologiques.

L’Organisation islamique Jamra et l’Observatoire de veille “Mbañ Gacce“ invite le chef de l’Etat à impulser d’avantage cette dynamique d’entraide, par une volonté réaffirmée de fédérer, au-delà des sensibilités sociales et politiques, toutes les énergies autour de l’urgente nécessité de promouvoir un vaste courant de solidarité nationale, ayant uniquement en ligne de mire la prise en charge des familles durement impactées par ce drame hydraulique.

A cet égard Aussi, l’Organisation islamique Jamra et l’Observatoire de veille “Mbañ Gacce“, après avoir salué la décision du chef de l’Etat d’invalider la prochaine facturation d’eau, au profit des ménages victimes de cette catastrophe humanitaire, rend un vibrant hommage aux chefs de famille (épargnées par la pénurie) qui continuent d’approvisionner généreusement, à leur frais, d’autres citoyens à partir de leurs propres robinets. Et exhorte, par conséquent, le Président de la République à étendre la mesure d’exemption de paiement de la prochaine échéance à ces généreux chefs de famille donateurs, dont les montants de leurs prochaines factures passeront inévitablement du simple au double, voire au triple, du fait de leur engagement citoyen aux cotés de l’Armée nationale et de la Sde, dont les camions-citernes sont loin de pouvoir faire face à la forte demande.

Le 29 septembre 2013

Imam Massamba Diop
Président exécutif de Jamra
Coordonnateur national de
L’Observatoire de Veille "Mbañ Gacce"
77 488 32 74 – 33 837 00 60



1.Posté par GOOGALAVERITE le 30/09/2013 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FOUTAISE CETTE LETTRE QUI DE PIRE OPPORTUNISTES!

2.Posté par thierno le 30/09/2013 11:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Assalamou Aleikoum
Mon cher GOOGALAVERITE un peu de respect l' Imam Massamba n a rien dit de mal.Je pense qu 'il doit être soutenu et remercié pour tout ce qu 'il est entrain de réaliser au SÉNÉGAL.Il est au devant de tous les nobles Combats .Qu ' Allah le protège et lui accorde ses faveurs ainsi que vous et tous les citoyens sénégalais engagés à sauvegarder ce Grand Pays .

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site




Hebergeur d'image



Hebergeur d'image


Hebergeur d'image